Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sheehan.
Robert Sheehan
Description de cette image, également commentée ci-après
Robert Sheehan lors du Comic-Con de San Diego en 2013.
Nom de naissance Robert Michael Sheehan
Surnom Robbie
Naissance (31 ans)
Portlaoise, Comté de Laois, Irlande
Nationalité Drapeau de l'Irlande Irlandais
Profession Acteur
Films notables Cherrybomb
Le Dernier des Templiers
Killing Bono
The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres
Séries notables Correspondant express
Misfits
Umbrella Academy 
Site internet www.robert-sheehan.net

Robert Sheehan, est un acteur irlandais, né le à Portlaoise (Comté de Laois).

Il joue son premier rôle régulier dans la série fantastique australienne Correspondant express (2004).

Mais il se fait surtout connaître, du grand public, par le rôle de Nathan Young, un jeune délinquant déjanté doté d'un super-pouvoir, dans la série fantastique britannique Misfits (2009-2011).

Il confirme à la télévision en obtenant, par la suite, le rôle de Klaus Hargreeves dans la série Netflix Umbrella Academy (2019-).

Parallèlement, il perce aussi au cinéma, alternant premiers et rôles secondaires et variant, aisément les genres. Avec notamment les thrillers Cherrybomb (2009) et Bad Samaritan (2018), les films d'aventures Le Dernier des Templiers (2011) et Mortal Engines (2018), les comédies Killing Bono (2011) et Moonwalkers (2015), le film fantastique The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres (2013), la comédie dramatique The Road Within (2014), les films de science-fiction Geostorm (2017) et Mute (2018).

Sommaire

BiographieModifier

Jeunesse et formationModifier

Originaire de Portlaoise, en Irlande, Robert Sheehan est le fils de Maria et Joe Sheehan[1]. Né Robert Michael Sheehan, il a décidé d'ajouter Adam afin de se faire connaître comme Robert Michael Adam Sheehan[2]. Il est le plus jeune d'une famille de trois enfants.

À l'âge de quatorze ans, sa mère l'a emmené à sa première audition pour le film, Song for a Raggy Boy, et a été choisi pour le rôle, qui a été tourné pendant trois mois dans l'ouest de Cork[1]. Il déclare qu'il reste toujours en contact avec quelques-uns des garçons du film, et décrit le tournage comme une aventure[1].

À seize ans, il a interprété le garçon paralysé à Cripple des Innishmaan produit par Open Door Productions, et déclare qu'il n'y a rien de mieux que le théâtre[1].

À l'âge de 17 ans, il a étudié à l'Institut de Technologie de Galway-Mayo, mais au bout d'un an, il a arrêté ses cours de cinéma et de télévision décidant que la vie derrière la caméra n'était pas pour lui[1]. Cependant, malgré l'absence de formation professionnelle, en dehors de groupes de théâtre locaux, il lui a été offert un certain nombre de rôles mineurs[1]. Il a expliqué par la suite : « Je ne suis pas sûr de vouloir être un acteur. Je tiens à aller à l'université, mais je n'ai aucune envie d'étudier l'art dramatique. Mais je tiens à le faire pour voir où cela me mènera, je vais donc continuer. Je n'ai jamais vraiment fait de plans pour mon avenir. Mais si je peux obtenir un peu d'emploi, je vous en serais reconnaissant. C'est véritablement très amusant et merveilleusement enrichissant pour un jeune comme moi. Je continuerai aussi longtemps que je recevrai du travail. »[réf. souhaitée]

CarrièreModifier

Débuts en Australie et révélation britanniqueModifier

En 2003, il a commencé sa carrière par les courts métrages An Cuainín de Chris Roufspuis, et Graham Cantwell l'engage dans A Dublin Story, dans lequel il est un des gamins des rues nommé Clocker.

La même année, il fait sa première apparition dans le long-métrage, Song for a Raggy Boy d'Aisling Walsh, une histoire vraie retraçant les événements qui se sont déroulés à la veille de la Seconde Guerre mondiale dans un centre de redressement pour jeunes garçons, où il endosse un rôle d'O Reilly 58. Le film est salué par la critique et remporte de nombreux pris lors de festivals du cinéma[3].

En 2004, il interprète le rôle de Cormac McNamara dans la série australienne Correspondant express (Foreign Exchange), aux côtés de Lynn Styles et Zachary Garred. L'année suivante, il devient Louis XIV pour la série comique Young Blades. En dépit de nominations aux Leo Awards 2006[4], la série est annulée au bout d'une saison.

En 2006, il endosse le rôle de Tim lors du thriller surnaturel, Ghostwood, de Justin O'Brien, avant d'apparaître pour le temps d'un épisode dans la série médicale irlandaise The Clinic et un autre dans Bel's Boys. Le film est commercialisé en 2008, en Irlande.

Entre-temps, il tient le rôle principal dans le court métrage dramatique, An Créatúr, de Peter Foott[5] qui est récompensé au Festival du film de Cork[6].

En 2008, il joue dans la comédie familiale, Summer of the Flying Saucer de Martin Duffy ainsi que dans un épisode de la série historique Les Tudors dans laquelle il est apprenti, au côté de Jonathan Rhys Meyers et dans huit épisodes de la série dramatique Rock Rivals. Durant la même année, il obtient un rôle dans le film Cherrybomb aux côtés de Rupert Grint.

En 2009, il interprète un jeune se prostituant dans la trilogie télévisuelle Red Riding[7]. À la suite de ses différentes interprétations remarquées, il obtient un des rôles principaux, celui de Nathan Young, dans la série télévisée fantastique Misfits. Il y joue un jeune grande gueule doté du pouvoir d'immortalité[8], pendant les deux premières saisons, avant de la quitter pour privilégier sa carrière cinématographique[9],[10],[11]. Ce rôle est celui qui lui permet de se faire connaître auprès d'une audience internationale[7],[11].

Percée HollywoodienneModifier

En 2010, il est ainsi en lice pour l'Irish Film and Television Awards de la star montante. Et l'année suivante, il est proposé pour le prix du meilleur acteur lors du Festival de télévision de Monte-Carlo 2011, l'année ou il prétend aussi au British Academy Television Award du meilleur acteur dans un second rôle[12].

Souhaitant désormais alterner cinéma et télévision[11], il accepte un rôle récurrent dans la série Love/Hate, entre 2010 et 2013. Mais il concrétise surtout ses envies de cinéma en jouant dans les grosses productions : Le Dernier des Templiers avec Nicolas Cage et Killing Bono avec Ben Barnes, deux films commercialisés en 2011. Cependant, ce sont des échecs au box-office[11] mais il peut compter sur son rôle dans Love/Hate qui lui permet d'obtenir deux nouvelles propositions à l'Irish Film and Television Awards[12].

La même année, il joue dans le film d'horreur à petit budget Demons Nevier Die dans lequel il occupe le premier rôle[13]. Côté télévision, il est à l'affiche du téléfilm familiale Le mini Noël des Borrowers avec Christopher Eccleston et Sharon Horgan[14].

 
Robert Sheehan à la 3e édition du Minghella Film Festival, en 2011.

En 2012, il subit l'échec de l'éphémère sitcom comique britannique Me and Mrs Jones, du réseau BBC One, dans laquelle il fait partie de la distribution principale aux côtés de Sarah Alexander et Nathaniel Parker[15].

En 2013, il interprète le rôle de Simon Lewis, le meilleur ami de Clary Fray (Lily Collins), dans le film The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres. Cette production bénéficie d'une importante campagne de promotion mais les résultats au box office sont nettement en deçà des attentes du studio, justifiant la décision de ne pas poursuivre la saga sur le grand écran[16]. En plus d'une réception de la part des critiques, très mitigée[17].

En 2014, il joue le premier rôle masculin dans le drame indépendant Anita B. de l'italien Roberto Faenza, porté par l'actrice hongroise Andrea Osvart.

En 2015, sort la comédie dramatique indépendante The Road Within, dans laquelle il donne la réplique à un autre jeune acteur, Dev Patel, révélé dans les deux premières saisons d'une série britannique, Skins. Un rôle qui lui vaut une proposition pour le prix du meilleur acteur lors du Festival international du film de Milan 2015 (en)[12]. La même année, il retrouve son partenaire de jeu de Cherrybomb, Rupert Grint, dans la comédie française Moonwalkers[8]. Une production cependant très mal reçue par la critique[18]. L'année suivante, il participe au thriller indépendant Jet Trash qui divise[19].

En 2017, il accepte un rôle récurrent pour quelques épisodes de la série dramatique et policière, Fortitude, donnant la réplique aux vedettes Dennis Quaid et Stanley Tucci. La même année, il participe au film de science-fiction catastrophique américain Geostorm avec Gerard Butler, Abbie Cornish et Jim Sturgess. Une production qui, à défaut de convaincre les critiques[20], rencontre le succès au box-office[21].

 
Au New York Comic Con, en octobre 2017, pour la promotion du film Bad Samaritan[22].

En 2018, il est à l'affiche de plusieurs longs métrages exposés.

Il commence l'année à l'affiche du film de science-fiction Mute réalisé par Duncan Jones. Il y joue un second rôle, le film étant porté par Alexander Skarsgård, Paul Rudd et Justin Theroux. Ensuite, aux côtés de David Tennant, il porte le thriller Bad Samaritan de Dean Devlin.

Puis, il obtient l'un des rôles principaux de Mortal Engines, réalisé par Christian Rivers, coécrit et produit par Peter Jackson. Il y incarne Tom Natsworthy. Cette production est adaptée du roman du même nom de Philip Reeve, premier tome de sa série littéraire Tom et Hester.

En 2019, il fait un retour exposé[11] lorsqu'il est choisi afin d’interpréter Klaus Hargreeves / numéro 4 ou Séance, l'un des personnages principaux dans la série télévisée américaine de Netflix Umbrella Academy[23],[24].

Vie privéeModifier

Entre 2016 et 2018, il est sorti avec l'actrice franco-algérienne Sofia Boutella[23],[25],[26].

FilmographieModifier

CinémaModifier

FilmsModifier

Courts métragesModifier

Films d'animationModifier

TélévisionModifier

TéléfilmsModifier

Séries téléviséesModifier

DistinctionsModifier

 
Lors de la cérémonie des British Academy Television Awards 2012, à Londres, en mai 2012.

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[12].

NominationsModifier

Voix françaisesModifier

En France et au Québec, Robert Sheehan a été doublé par plusieurs comédiens différents.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Il est d'usage que les acteurs jouant leur propre rôle dans un film soient crédités sous l'appellation « lui-même », toutefois lorsque Robert Sheehan apparaît sous son nom, ceci est dans le but d'établir clairement qu'il interprète un personnage fictionnel et non sa propre personne.
  2. a b et c Carton du doublage français sur le DVD zone 2.

RéférencesModifier

  1. a b c d e et f (en) « Interview de Robert Sheehan » sur Leinsterexpress.ie, article du 30 septembre 2010, consulté le 16 juillet 2012
  2. (en) « Interview » sur Nylonmag.com, article du 11 janvier 2011, consulté le 16 juillet 2012
  3. (en) « Song for a Raggy Boy (2003) Awards », sur IMDb
  4. (en) « Young Blades (2005– ) Awards », sur IMDb
  5. (en) « An Créatúr (2007) », sur IMDb
  6. (en) « An Créatúr (2007) Awards », sur IMDb
  7. a et b « Robert Sheehan Acteur, Interprète | Premiere.fr », sur Premiere
  8. a et b « Robert Sheehan : Sa biographie - AlloCiné », sur AlloCiné
  9. « Misfits : Nathan (Robert Sheehan) remplacé par Rudy (Joe Gilgun) », sur Premiere,
  10. « Misfits saison 3 : le dernier épisode de Robert Sheehan », sur Premiere,
  11. a b c d et e Romain Cheyron, « The Umbrella Academy : 5 bonnes raisons de faire une fixette maladive sur Robert Sheehan », sur Serieously,
  12. a b c et d (en) « Robert Sheehan Awards », sur IMDb
  13. (en) « Demons Never Die (2011) », sur IMDb
  14. (en) « Le mini Noël des Borrowers (2011) », sur IMDb
  15. (en) Morgan Jeffery, « 'Me & Mrs Jones' dropped after one series by BBC One », sur Digital Spy,
  16. (en) « Box Office : The Mortal Instruments : City of Bones », sur box office mojo
  17. Jérémie Dunand, « Divergente, The Mortal Instruments... Ces sagas pour ados qui n'auront jamais de fin à l'écran ? », sur allociné.fr,
  18. (en) « Moonwalkers (2015) Critic Reviews », sur IMDb
  19. (en) « Jet Trash (2016) Critic Reviews », sur IMDb
  20. (en) « Geostorm (2017) », sur IMDb
  21. (en) « Geostorm (2017) - Box Office Mojo », sur Box Office Mojo
  22. Crédit photo : Luigi Novi.
  23. a et b « Robert Sheehan (Klaus dans Umbrella Academy) : 5 choses que vous ne saviez (peut-être pas) sur lui », sur Purebreak.com (consulté le 10 mars 2019).
  24. « Umbrella Academy est-il le nouveau Misfits ? », sur Premiere.fr, (consulté le 10 mars 2019).
  25. (en) « Sofia Boutella smoulders at Star Trek: Beyond premiere minus Irish boyfriend Robert Sheehan », sur Independent.ie, .
  26. (en) Stephen Milton, « Robert Sheehan on girlfriend Sofia Boutella: 'You're staring at five months apart, but it always works out' », sur Independent.ie, .
  27. (en) « Robert Sheehan experiences Acts of God » sur Iftn.ie, article du 14 avril 2010, consulté et mis en ligne le 4 février 2013
  28. (en) « Interview with Robert Sheehan » sur Leinsterexpress.ie, article du 30 octobre 2010, consulté et mis en ligne le 15 octobre 2012
  29. a et b (en) « Filmographie à venir de Robert Sheehan », sur IMDb.com, (consulté le 27 janvier 2019) [dernière m-à-j].
  30. a b c d e f et g « Comédiens ayant doublé Robert Sheehan en France » sur RS Doublage, mis en ligne le 26 septembre 2013
  31. « Fiche du doublage français de la série télévisée Misfits » sur Doublage Séries Database, consulté le 18 novembre 2011
  32. « Fiche du doublage français de la série télévisée Love/Hate » sur Doublage Séries Database, consulté le 20 juillet 2015.
  33. « Fiche du doublage français du film The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres » sur AlloDoublage, consulté le 16 octobre 2013.
  34. a et b « Comédiens ayant doublé Robert Sheehan au Québec » sur Doublage.qc.ca, consulté le 16 octobre 2011

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :