Robert Piché

pilote d'avion canadien
Robert Piché
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Air Transat A330-200 C-GITS utilisé par Robert Piché lors du vol 236

Robert Piché, né à Québec le , est un pilote d'avion civil québécois. Le , commandant de bord de l'Airbus A330-200 sur le vol 236 Air Transat entre Toronto et Lisbonne, il réussit avec son copilote Dirk de Jager un atterrissage d'urgence sur la piste de la base de Lajes, aux Açores, sans moteurs et après un vol plané de plus de 20 minutes à cause d'une fuite de carburant, sauvant ainsi la vie de ses 293 passagers et des 13 membres d'équipage.

BiographieModifier

Robert Piché est né le à Québec. Il est le fils de Paul et Estelle Piché, troisième enfant d'une famille de 4. C'est à l'âge de 8 ans qu'il déménage avec ses parents, ses deux frères et sa sœur à Mont-Joli. Il fait ses études collégiales à Chicoutimi et obtient son diplôme d'études collégiales en pilotage d'aéronefs en 1973[1].

En 1983, après avoir perdu son emploi en raison des difficultés financières de la compagnie aérienne Québecair, il accepte de transporter de la drogue depuis la Jamaïque. Cependant, il est arrêté au retour et emprisonné à Reidsville, en Géorgie. Condamné à une peine de 10 années de prison, il ne purge que 16 mois et est libéré le [2],[3].

Après sa sortie de prison, il effectue quelques boulots : barman, gérant de bar et chauffeur de taxi au Nunavut, à Iqaluit. Après quelques contrats comme pilote, il est finalement engagé par la compagnie Air Transat en 1995. C'est d'ailleurs durant cette année qu'il rencontre Régine devenue son épouse[1].

Le vol 236Modifier

Le , il est commandant de bord, avec Dirk de Jager en copilote, d'un Airbus A330-200 assurant une liaison Toronto - Lisbonne. Au cours de ce vol, au milieu de l'Atlantique, une fuite de carburant est détectée après que les deux moteurs se soient éteints. Robert Piché prend donc la décision de dérouter l'avion vers l'aéroport le plus proche, une base militaire aux Açores. Il a plus tôt transféré tout son carburant du réservoir de gauche, vers celui de droite où la fuite se trouvait. Le manuel spécifie d'ouvrir la vanne de transfert entre les réservoirs pour rééquilibrer les niveaux de kérosène, mais ce transfert ne doit pas être effectué si une fuite de carburant est suspectée (au moment de l'opération de transfert de carburant, l'équipage ignorait que le débalancement était dû à cette fuite). Faute de carburant, un des moteurs puis le second s'arrêtent. L'appareil est conçu pour mettre automatiquement en marche une petite génératrice de secours, suffisante pour alimenter certains circuits électriques et hydrauliques de l'appareil. Avec sang-froid et grâce à son expérience, Robert Piché, avec l'aide de son copilote et après plus de vingt minutes de vol plané, réussit à poser l'avion sur la piste de Lajes aux Açores[4].

L'Air Line Pilots Association (ALPA) qui compte 54 000 adhérents (2016), a tenu à souligner l'exploit en remettant aux deux pilotes une distinction pour ce qu'elle a appelé le plus grand exploit des cinquante dernières années dans le pilotage civil. La plupart des passagers à bord de l'avion étant portugais, le commandant Piché est vénéré au Portugal pour cet exploit[4].

Le commandant Piché a pris sa retraite le 2 octobre 2017. Aussi et par la Fondation Robert Piché, il donne des conférences pour aider les organismes œuvrant auprès des personnes qui éprouvent une dépendance. Il est père de trois enfants.

CinémaModifier

Le film Piché, entre ciel et terre, relatant les moments marquants de sa vie, est sorti au Québec le 7 juillet 2010. Michel Côté incarne le commandant Piché. Le fils de Michel Côté, Maxime Le Flaguais, incarne lui aussi le commandant Piché, mais à un plus jeune âge. Sophie Prégent, Gilbert Sicotte, Sarah-Jeanne Labrosse et Jules St-Jean complètent la distribution.

L'accident du vol Air Transat 236 a fait l'objet d'un épisode dans la série télé Air Crash nommé Du bout des ailes (saison 1 - épisode 6). Une pièce de théâtre, présenté au festival d'Avignon en 2019, Revivez le vol TS 236, écrite et joué par Bernard Vaillot, lui est également consacré[4].

RéférencesModifier

  1. a et b Pierre Cayouette, Robert Piché aux commandes du destin, Libre Expression, (ISBN 2-7648-0003-7)
  2. (en) Barbara Crossette, « Jet Pilot Who Saved 304 Finds Heroism Tainted », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  3. (en) Ingrid Peritz, « Pilot was unprepared for fame », The Globe and Mail,‎ (lire en ligne)
  4. a b et c Philippe Doucet, « Vol Toronto-Lisbonne: 21 minutes sans moteurs au-dessus de l’Atlantique », Le Figaro,‎ (lire en ligne)

Voir aussiModifier

Liens externesModifier