Robert Coulter

William Robert Coulter (, Parkersburg, West Virginia[1]), est un ministre religieux et ancien président de la Conférence Générale de l'Église de Dieu (Septième Jour) aux États-Unis (1963 à 1987). Il a travaillé comme éditeur de la revue L'Avocat de la Bible aux États-Unis et il est membre de l'Association Nationale de Parlementaires, une organisation dédiée à la promotion et à l'utilisation de la procédure parlementaire en tant que base du processus démocratique[2],[1].

Robert Coulter
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Activité

Son livre The Journey: A History of the Church of God (Seventh Day) est connu aussi bien en tant que l'œuvre historique plus importante de l'Église de Dieu (Septième Jour)[1].

BiographieModifier

Robert Coulter a grandi dans l'Église de Dieu (Septième Jour) à partir de 7 ans, lorsque son père, Jesse Henderson Coulter, s'est converti au christianisme au sein de cette organisation. Son intérêt pour l'église a commencé pendant son adolescence lorsqu'il est entré en contact avec un livre de l'éminent ministre et missionnaire Andrew N. Dugger, intitulé The History of the True Church. La famille de Coulter entretenait une relation amicale avec Andrew N. Dugger et sa famille. Ils fréquentaient la même église pendant leur adolescence[3].

Parcours comme ministre religieuxModifier

De 1953 à 1954 il a été étudiant de l'Université de Colorado, aux États-Unis.

En 1957, il fut ordonné ministre dans l'Église de Dieu (Septième Jour). Au cours des années 1956-1961, il est pasteur de la congrégation de cette dénomination à New Auburn, dans le Wisconsin[1].

Dans les années 1961-1963, il fut nommé surintendant du district des Grands Lacs de l'Église de Dieu (Septième Jour) dans la ville de Detroit et, au cours des années 1961-1963, il fut nommé président de la Conférence générale de l'Église de Dieu (septième jour) dans la ville de Denver, Colorado.

Robert Coulter a contribué à la confession religieuse à laquelle il appartient en modernisant nombre des politiques internes de l'organisation durant sa présidence à la Conférence générale de l'Église de Dieu (Septième jour). Selon Calvin Burrell, Coulter a été le premier président du Congrès ministériel international de l'Église de Dieu (Septième Jour), accomplissant son travail dans un moment où la Conférence américaine avait affaibli ses liens avec des conférences sœurs du monde entier[4].

Contributions historiquesModifier

Robert Coulter a élaboré différents ouvrages sur l'étude historique de l'Église de Dieu (Septième Jour). En 2014, il a souligné que durant la présidence d'Andrew N. Dugger dans la Conférence générale de l'Église de Dieu (septième jour) aux États-Unis, pendant les années 1921-1927 et 1929-1931, Dugger invoqua la "diversité théologique" dans la dénomination religieuse pour diviser la organisation et établir la Conférence de Salem (groupe dissident en 1933). Coulter note que Dugger a réussi à accomplir cela en utilisant le "décret" et non le dialogue autour de questions controversées dans la constitution doctrinale de l'organisation[5].

PublicationsModifier

  • The Story of the Church of God (Seventh Day), États-Unis, BAP Study Booklets, 1983[6].
  • A Study of the Holy Spirit, États-Unis, Bible Advocate Press, 2002.
  • The Sacred Name of God, États-Unis, Bible Advocate Press, 2004.
  • The Journey: A History of the Church of God (Seventh Day), États-Unis, Bible Advocate, 2014

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. a b c et d « William Robert Coulter »
  2. (en) « Autores de esta edición »
  3. (en) « El ex presidente de la Iglesia de Dios (Séptimo Día) discute la historia de la Iglesia de Dios y Herbert Armstrong »
  4. (en) Kurian, « Church of God (Seventh Day) », Encyclopedia of Christianity in the United States, vol. 4,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mai 2018)
  5. Coulter, « Política de la CoG7... a través de los años », El Abogado de la Biblia,‎ mayo-junio 2014 (lire en ligne, consulté le 19 mai 2018)
  6. « The Story of the Church of God (Seventh Day) »