Robert Bouquillon

peintre français
Robert Bouquillon
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
UzèsVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Fratrie
Autres informations
Mouvement
Genres artistiques

Robert Bouquillon né le à Douai (Nord) et mort le à Uzès (Gard) est un peintre, illustrateur et lithographe français de la seconde École de Paris.

Il est le frère cadet du sculpteur Albert Bouquillon (1908-1997).

BiographieModifier

 
École des beaux-arts de Douai.

Robert Bouquillon est successivement élève de l'École des beaux-arts de Douai de 1940 à 1942[1], de l'École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris de 1943 à 1945 où il est récompensé d'un premier prix de dessin[2], et de l'Académie de la Grande Chaumière à Montparnasse[3].

Sélectionné par deux fois pour le prix de la Critique en même temps que Bernard Buffet, Bernard Lorjou et Serge Poliakoff[2], il est en parallèle pianiste au cabaret L'Écluse sur le quai des Grands-Augustins de Saint-Germain-des-Prés[3], accompagnant et se liant d'amitié avec de jeunes artistes qui s'y produisent alors comme Barbara, Catherine Sauvage, Jean-Pierre Darras et Philippe Noiret[4].

Après avoir vécu au 2, rue Mizon dans le 15e arrondissement de Paris[5], puis à Lambres-lez-Douai le temps de son professorat à l'École des beaux-arts de Douai, il choisit dans les années 1970 de s'installer dans le Gard, d'abord à Collias, puis avenue Louis-Alteirac à Uzès[6].

Il a longtemps privilégié dans ses œuvres les représentations du Nord avec la mine, les péniches, les canaux, les plages du Nord, la pluie (Les Parapluies), pour ensuite peindre Étretat, Venise ou la Camargue ainsi que, dans un esprit musicaliste, des Hommages à Mozart, Claude Debussy, Maurice Ravel et Duke Ellington[7].

Il meurt, deux semaines après son épouse Germaine, le à Uzès[4].

IllustrationsModifier

  • Jean-Noël Cordier, Les rivages des airs. Vingt deux poèmes, illustrations de Robert Bouquillon, Charlieu, La Bartavelle éditeur, 1992.
  • Denise Jardy-Ledoux, Venise ou les palais démaquillés, couverture de Robert Bouquillon, Éditions Douayeul, collection « Poésie », 2005.

ExpositionsModifier

Expositions personnellesModifier

  • Galerie Saint-Placide, Paris, 1952.
  • Galerie Art vivant, Paris, 1954.
  • Robert Bouquillon - Rétrospective, halle aux draps de l'hôtel de ville, Douai[8].
  • Robert Bouquillon. Rétrospective, médiathèque d'Uzès, 2009[6].
  • Hommage à Robert Bouquillon, espace Ladislas-Kijno, Sin-le-Noble, septembre-octobre 2009.
  • Maison des jeunes et de la culture de Lambres-lez-Douai, novembre-décembre 2012[9].

Expositions collectivesModifier

Réception critiqueModifier

 
Église Saint-Martin de Cuincy.

Collections publiquesModifier

Collections privéesModifier

  • Usine Georges-Besse, Cuincy.
  • Clinique des Augustins, Douai.
  • Philippe Noiret.

RécompensesModifier

HommagesModifier

ÉlèvesModifier

  • Alain Béral[22].
  • Adolphe Coustenoble.
  • Michel Rouillard.
  • Fabien Turblin.

Notes et référencesModifier

  1. Il y sera professeur à partir de 1952.
  2. a b et c « Exposition : “L'art à la ferme” à Comines », La Voix du Nord, 30 novembre 1990.
  3. a b c d e f et g Dictionnaire Bénézit, vol.2, Gründ, 1999, p. 659.
  4. a et b « Le peintre douaisien Robert Bouquillon n'est plus », La Voix du Nord, 21 février 2013.
  5. a et b Comité Montparnasse, Exposition de peintres et sculpteurs de l'École de Paris, catalogue vendu au profit des œuvres des 14e et 6e arrondissements, juin 1952.
  6. a et b Robert Dutilleul, « Deuil : le peintre Robert Bouquillon n'est plus », Midi libre, 21 février 2013.
  7. « Hommage à Robert Bouquillon », Lambres Infos, n°48, mai 2013.
  8. Jean-Pierre Delarge, Dictionnaire des arts plastiques modernes et contemporains, Gründ, 2001, p. 157.
  9. « Lambres célèbre l'œuvre de Robert Bouquillon », L'Observateur, 29 octobre 2012.
  10. M. C. L. « À la nationale des beaux-arts », Le Monde, 13 avril 1956.
  11. a et b Karine Sprimont, « Sortie de réserve : œuvres d'art de Centre historique minier », Art aujourd'hui info, avril 2007.
  12. a et b « Uzès, musée Georges-Borias : réouverture avec de nouvelles acquisitions », Midi libre, 31 janvier 2014.
  13. Francis Carco, Robert Bouquillon, Galerie Art Vivant, 1954.
  14. Mairie d'Auby, la collection d'œuvres d'art de la ville
  15. Musée d'Archéologie et d'Histoire locale de Denain, présentation des collections.
  16. Pères André Merville et Bernard Descarpentries, « L'église Notre-Dame de Douai », diocèse de cambrai.
  17. Pierre Pierrard, Gens du Nord, Arthaud, 1985.
  18. Musée de la Chartreuse de Douai, Les Péniches dans les collections.
  19. Musée de la Chartreuse de Douai, "Le Pêcheur aux péniches dans les collections.
  20. Région Hauts-de-France, L'église Saint-Sarre de Lambres-lez-Douai.
  21. a et b « Lambres-lez-Douai : la rue où a habité le peintre Robert bouquillon portera désormais son nom », La Voix du Nord, 24 mai 2012.
  22. Paul Ravera, Alain Béral

AnnexesModifier

BibliographieModifier

FilmographieModifier

  • Dans l'atelier de Robert Bouquillon, film de Didier Lannoy, Uzès, 8'04", 2006 (en ligne sur Vimeo).
  • Robert Bouquillon, film réalisé aux fins de sa projection permanente pendant l'exposition à la Maison des jeunes et de la culture de Lambres-les-Douai, 13'00", 2012 (en ligne sur YouTube).

Liens externesModifier