Rizières en terrasses des cordillères des Philippines

Rizières en terrasses des cordillères des Philippines *
Image illustrative de l’article Rizières en terrasses des cordillères des Philippines
Rizières en terrasses de Nagacadan
Coordonnées 16° 56′ 02″ nord, 121° 08′ 12″ est
Pays Drapeau des Philippines Philippines
Critères [1]
Zone géographique Asie et Pacifique **
Géolocalisation sur la carte : Philippines
(Voir situation sur carte : Philippines)
Rizières en terrasses des cordillères des Philippines
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification UNESCO

Les rizières en terrasses des cordillères des Philippines regroupent cinq ensembles de rizières en terrasses de la province d'Ifugao aux Philippines : celui de Batad et celui de Bangaan (toutes deux à Banaue), celui de Mayoyao (à Mayoyao), celui de Hungduan (à Hungduan) et celui de Nagacadan (à Kiangan). Construites voici 2 000 ans et transmises de génération en génération, ces terrasses ont atteint une altitude supérieure et sont construites sur des pentes plus aiguës que la plupart des autres rizières en terrasses. Cet ensemble est fait de murs de pierres ou de boue. Il est le résultat de tailles délicates le long des contours naturels des collines et des montagnes, formant ainsi des champs d'étangs en terrasses. La production de ces rizières est assuré par un système élaboré d'irrigation, de cueillette d'eau s'écoulant des arbres plus haut en altitude et de techniques agricoles efficaces. Des indices archéologiques démontrent que ces techniques ont été utilisées telles quelles depuis plus de 2 000 ans.

Rizières en terrasses de Nagacadan
Rizières en terrasses de Batad

Les rizières en terrasses des cordillères des Philippines sont inscrites sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1995[1].

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Rice Terraces of the Philippine Cordilleras » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) Jojo Malig, « Philippine rice terraces no longer in danger », ABS-CBN News,‎ (lire en ligne, consulté le )

Lien externeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :