Rivotte

établissement humain en France

Rivotte
Rivotte
L'ouest de Rivotte et la passerelle
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Ville Besançon
Canton Besançon-Sud
Fonctions urbaines Zone résidentielle
Étapes d’urbanisation XVe siècle
Géographie
Coordonnées 47° 13′ 54″ nord, 6° 02′ 08″ est
Altitude Min. 80 m
Max. 100 m
Cours d’eau Doubs
Site(s) touristique(s) Porte Rivotte
Transport
Bus BUS11 26 81 82 83 
Localisation
Localisation de Rivotte
Rivotte, secteur de La Boucle
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Rivotte
Le secteur avant la construction du tunnel fluvial en 1882

Rivotte est un secteur du centre ville de Besançon, situé entre le Doubs au nord et la citadelle au sud.

ÉtymologieModifier

Le nom du quartier est composé de « rive » et du suffixe diminutif féminin franc-comtois « -otte » (l'équivalent de « -ette » en français). Le quartier occupe en effet une bande de terre plate, longue et étroite entre le flanc abrupt de la citadelle et le Doubs[1].

HistoireModifier

L'histoire de ce petit secteur est lui aussi assez mystérieux, mais on sait de sources sures que les premiers bâtis du secteur datent de l'époque romaine, quand ces derniers percèrent le rocher entravant la route de la Suisse.

GéographieModifier

Ce secteur est situé entre la Porte taillée, le centre historique de Besançon et au pied de la citadelle de Besançon.

MonumentsModifier

EnseignementModifier

  • Enseignement public primaire : école Rivotte

TransportModifier

  • Les lignes 11 26 81 82 83  du réseau Ginko desservent le secteur.

Équipement sportif et culturelModifier

  • Le club de tir sportif de la société de Tir de Besançon.

CommercesModifier

  • Boulangerie, Coiffeurs, Bars, Restaurants, Épicerie, ...

VoirieModifier

  • Une passerelle tout à fait remarquable, reliant Rivotte à un bâtiment à l'extrémité de la ville
  • Le tunnel routier, reliant le secteur à Tarragnoz
  • Le tunnel fluvial, reliant le secteur à Tarragnoz

Notes et référencesModifier

  1. Les parlers comtois d'oïl, Colette Dondaine, p 67.
 
Vue du secteur et de la Citadelle de Besançon, depuis le Fort de Bregille