Rivière La Reine (lac Abitibi)

affluent du lac Abitibi, coulant à la frontière du Québec en Abitibi et de l'Ontario dans le district Cochrane

La rivière La Reine est un affluent du lac Abitibi, au Canada, chevauchant la frontière des provinces de :

Rivière La Reine
Illustration
Tracé du cours d'eau et de ses principaux affluents.[1]
Caractéristiques
Longueur 30,3 km
Bassin collecteur Rivière Moose
Régime Pluvial
Cours
Source Ruisseaux forestiers
· Localisation Saint-Lambert
· Altitude 301 m
· Coordonnées 49° 03′ 24″ N, 79° 32′ 45″ O
Embouchure Lac Abitibi (rivière Abitibi)
· Localisation District de Cochrane
· Altitude 271 m
· Coordonnées 48° 48′ 35″ N, 79° 32′ 49″ O
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche (à partir de l’embouchure) cours d'eau Dupuis, cours d'eau Lehouillier, cours d'eau Perreault, cours d'eau Blais, cours d'eau Bureau, Rivière Chaboillez, branche Lessard.
· Rive droite (à partir de l’embouchure)
Pays traversés Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Nord-du-Québec et Abitibi-Témiscamingue
MRC Eeyou Istchee Baie-James (municipalité) et Abitibi-Ouest

Ce cours d’eau transfrontalier (Québec et Ontario) traverse la partie ouest des cantons de Perron, de La Reine et de Desmeloizes. La rivière La Reine coule en zone forestière et agricole. La foresterie et l’agriculture constituent les principales activités économiques de ce bassin versant ; les activités récréotouristiques, en second.

Le bassin versant de la rivière La Reine est surtout desservi au Québec par la route de La Reine-Clerval (sens nord-sud), le chemin des 1re et 10e rang Ouest (sens est-ouest) et le chemin du Rang 1re et 10e.

Annuellement, la surface de la rivière est habituellement gelée de la mi-novembre à la mi-avril, toutefois la circulation sécuritaire sur la glace se fait généralement de la mi-décembre à la fin mars.

GéographieModifier

La rivière La Reine prend sa source de ruisseaux de montagne à une altitude de 301 m en zone forestière dans la partie ouest du canton de Perron, dans la municipalité de Eeyou Istchee Baie-James. Cette source est située à 3,0 km au sud d’une montagne dont le sommet atteint 369 m.

Cette source est située à 10,3 km au nord-ouest du centre du village de Normétal, à 26,8 km au nord de l’embouchure de la rivière La Reine et à 33,7 km au nord-ouest du centre-ville de La Sarre. Cette source draine une zone de marais du côté ouest de la ligne de partage des eaux avec le bassin versant du lac Chazel lequel se déverse vers le sud dans le ruisseau Chazel, un affluent de la rive nord de la rivière La Sarre.

Les principaux bassins versants voisins de la rivière La Reine sont :

À partir de sa source en zone forestière, la rivière La Reine coule sur 30,3 km selon les segments suivants :

  • 1,3 km dans la municipalité de La Reine, vers le sud, puis l'ouest, jusqu’à la limite de l’Ontario ;
  • 2,6 km vers l'ouest dans District de Cochrane en Ontario jusqu’à un ruisseau (venant de l'ouest), puis vers le sud-est pour revenir couper la frontière du Québec. Dans ce segment, le cours de la rivière contourne par l'ouest une montagne dont le sommet atteint 314 m ;
  • 5,8 km vers le sud en suivant plus ou moins la frontière entre l’Ontario et le Québec, et en recueillant un ruisseau (venant de l'ouest) ;
  • 3,8 km vers l'est dans la municipalité de La Reine, au Québec, jusqu’à l’embouchure de la rivière Chaboillez (venant du nord-est) ;
  • 5,8 km vers le sud, puis le sud-ouest, jusqu’à la frontière de l’Ontario ;
  • 7,4 km vers le sud en longeant la frontière, puis en formant une courbe vers l'est (au Québec) ;
  • 3,6 km vers le sud-est jusqu’à son embouchure.[2]

L’embouchure de la rivière La Reine est localisé à :

  • 2,2 km à l'ouest de la frontière du Québec ;
  • 7,4 km au sud-est du centre du village de La Reine ;
  • 25,2 km au sud-est du centre-ville de La Sarre ;
  • 81,3 km au nord-est du centre-ville de Kirkland Lake ;
  • 73,2 km au nord-ouest du centre-ville de Rouyn-Noranda.

L’embouchure de la rivière La Reine est située sur la rive nord-est de la Baie Okikodosik dans la partie québécoise du lac Abitibi. De là, le courant traverse le lac Abitibi vers l'ouest sur 45,5 km jusqu’à son embouchure, en contournant cinq grandes presqu’îles s’avançant vers le nord et plusieurs îles.

À partir de l’embouchure du lac Abitibi, le courant emprunte le cours de la rivière Abitibi, puis de la rivière Moose pour aller se déverser sur la rive sud de la baie James.

ToponymieModifier

Cet hydronyme a été officialisé le par la Commission de géographie du Québec à la suite d'une recommandation de la municipalité de La Reine. Ce toponyme est indiqué sur une carte datée de 1929.

Le toponyme rivière La Reine a été officialisé le à la Commission de toponymie du Québec, soit à la création de cette commission[3].

Notes et référencesModifier

  1. Relation OpenStreetMap
  2. Segments de la rivière mesurés à partir de l'Atlas du Canada (publié sur Internet) du Ministère des ressources naturelles du Canada.
  3. Commission de toponymie du Québec - Rivière La Reine

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier