Khalkha (rivière)

cours d'eau de Mongolie intérieure et du Pays mongol
(Redirigé depuis Rivière Khalkha)

Rivière Khalkha
(ᠬᠠᠯᠬ᠎ᠠ

ᠭᠣᠣᠯ, Халх гол)

Illustration
Soldats japonais traversant la rivière pendant leur invasion en 1939
Caractéristiques
Longueur 233 km
Bassin 17 000 km2
Bassin collecteur Amour
Débit moyen 25 m3/s
Cours
Source principale Grand Khingan
· Altitude 1 443 m
· Coordonnées 47° 04′ 51″ N, 120° 29′ 16″ E
· Altitude 583,1 m
· Coordonnées 47° 53′ 41″ N, 117° 50′ 10″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la République populaire de Chine Chine Drapeau de la Mongolie Mongolie
Principales localités Khalkha γoul

La rivière Khalkha, Khalkha γoul ou Khalkha gol (Mongol bitchig : ᠬᠠᠯᠬᠠ ᠭᠣᠣᠯ ; cyrillique : Халх гол ; translittération : Khalkha gol ; translittération en chinois : 哈拉哈河 ; pinyin : hālāhā hé), également appelée en y ajoutant le suffixe génitif -iin, Khalkhyn gol (Халхын гол, signifiant alors rivière des Khalkha) ou Khalkhin Gol[1], est un cours d'eau s'écoulant à l'Est du Pays mongol et de la Mongolie-Intérieure, au Nord de la République populaire de Chine.

Elle a donné son nom au peuple Khalkha et à la langue vernaculaire de Mongolie, le Khalkha.

GéographieModifier

Cette rivière prend sa source dans le Grand Khingan en Mongolie-Intérieure. Près de son embouchure, il se divise en deux défluents. Un des défluents, la rivière Khalkha elle-même, se déverse dans le lac Buir (Буйр нуур), puis continue dans le Orshuun Gol (Оршуун гол ; rivière Orshuun) qui finit sa course dans le lac Hulun. L'autre défluent est le Shariljiin Gol (Mongol cyrillique : Шарилжийн гол) et s'écoule directement dans l'Orchun.

L'Orshuun finit ensuite sa course dans le lac Hulun.

Une ville située sur son cours porte également son nom Khalkha γoul.

HistoireModifier

L'Orchun Gol a été en 1939, le siège de la Bataille de Khalkhin Gol, entre les forces russes et mongoles d'une part et les forces japonaises d'autre part. Cette bataille se termina par la défaite des forces japonaises.

AnnexesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

 

Les coordonnées de cet article :

Notes et référencesModifier

  1. François-Xavier Nérard et Marie-Pierre Rey, Atlas historique de la Russie, D'Ivan III à Vladimir Poutine, Éditions Autrment, 2019, p. 25

BibliographieModifier