Rivière Chalifour

rivière du lac Mistassini, au Nord-du-Québec (Québec, Canada)

Rivière Chalifour
Illustration
Caractéristiques
Longueur 87,8 km
Bassin collecteur Baie d'Hudson
Régime Pluvial
Cours
Source Lac Kaauushichikaatakamau
· Localisation Eeyou Istchee Baie-James
· Altitude 413 m
· Coordonnées 50° 47′ 53″ N, 73° 19′ 29″ O
Embouchure Baie Cabistachouane du lac Mistassini
· Localisation Eeyou Istchee Baie-James
· Altitude 374 m
· Coordonnées 50° 19′ 21″ N, 73° 46′ 56″ O
Géographie
Pays traversés Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région administrative Nord-du-Québec
Municipalité équivalente à une MRC Eeyou Istchee Baie-James
Régions traversées CA-QC

La rivière Chalifour est un affluent de la baie Cabistachouane (versant du lac Mistassini et de la rivière Rupert), coulant dans la municipalité de Eeyou Istchee Baie-James, dans la région administrative du Nord-du-Québec, au Québec, au Canada. Le cours de la rivière traverse successivement les cantons de Morisset, de Saint-Pierre, de Saint-Simon, de Péré, de Guyon et de Mcouat.

La vallée de la rivière Chalifour est desservie par quelques routes forestières secondaires qui se connectent une route forestière principale route 167 venant de Chibougamau en passant à l’Est du lac Mistassini.

La surface de la rivière Chalifour est habituellement gelée de la fin octobre au début mai, toutefois la circulation sécuritaire sur la glace se fait généralement de la mi-novembre à la fin d'avril.

GéographieModifier

Les versants hydrographiques voisins de la rivière Chalifour sont:

La rivière Chalifour prend sa source dans le lac Kaauushichikaatakamau (longueur de 1,7 km; largeur maximale de 1,1 km; altitude de 413 m), situé au sud-ouest du canton de Morisset.

Ce lac de tête de la rivière Chalifour est située à:

À partir du lac de tête, le courant de la rivière Chalifour coule sur 87,8 km, entièrement en zone forestière en longeant (du côté Ouest) la limite des deux régions administratives, selon les segments suivants:

Partie supérieure de la rivière Chalifour (segment de 44,6 km)

  • 7,5 km vers le Sud en serpentant en traversant la partie Sud du canton de Morisset, puis de Saint-Pierre et de Saint-Simon, jusqu’à la rive Nord-Est du lac Paul-Denis. Note: En fin de segment, le cours de la rivière chevauche la limite des deux cantons;
  • 4,1 km vers le Sud-Ouest en traversant le lac Paul-Denis (longueur: 7,1 km; altitude: 408 m), jusqu’à son embouchure située sur la rive Nord;
  • 3,8 km vers le Nord en serpentins et en formant un crochet vers le Nord-Est, jusqu’à la décharge (venant du Nord-Est) de lacs non identifiés;
  • 23,4 km vers le Sud-Ouest en contournant par l’Ouest une grande fondrière à ligaments, jusqu’à la rive Nord-Ouest du lac Marchant;
  • 3,7 km vers le Sud-Ouest, notamment en traversant le lac Marchant (longueur: 2,8 km; altitude: 409 m) sur 1,3 km, puis en descendant jusqu’à la rive Nord du lac Kaachiimiyuuskamihtanuch;
  • 2,1 km vers le Sud en traversant le lac Kaachiimiyuuskamihtanuch (altitude: 409 m) sur sa pleine longueur, jusqu’à son embouchure;

Partie inférieure de la rivière Chalifour (segment de 43,2 km)

  • 8,2 km dans le Sud-Ouest, jusqu’au fond de la baie Nord-Est du lac Kaachinuheskaanuch;
  • 2,4 km vers le Sud-Ouest, en traversant le lac Kaachinuheskaanuch (altitude: 406 m);
  • 2,7 km vers l’Ouest, jusqu’à la rive Est du lac Rama;
  • 2,3 km vers le Nord en traversant le lac Rama (longueur: 8,8 km; altitude: 406 m, jusqu’à l’embouchure du lac correspondant à la décharge (venant du Nord-Est) de lacs non identifiés;
  • 4,0 km vers le Sud-Ouest jusqu’à la décharge (venant du Nord) d’un ensemble de lacs non identifiés;
  • 5,9 km vers le Sud, jusqu’à la limite Nord du canton de Mcouat;
  • 10,2 km vers le Sud dans le canton de Mcouat jusqu’à la décharge (venant de l’Ouest) d’un lac non identifié;
  • 7,5 km vers le Sud-Ouest jusqu’à l’embouchure de la rivière[1].

L’embouchure de la rivière Chalifour (confluence avec la baie Cabistachouane) est située à:

  • 78,0 km au Sud-Est de l’embouchure du lac Mistassini (entrée de la baie Radisson et début de la rivière Rupert);
  • 11,7 km au Sud-Est du centre du village de Mistissini;
  • 68,6 km au Nord-Est du centre-ville de Chibougamau;
  • 161,4 km au Sud-Est de l’embouchure du lac Mesgouez lequel est traversé par la rivière Rupert;
  • 374,4 km à l’Est de la confluence de la rivière Rupert et de la baie de Rupert[1].

À partir de l’embouchure de la rivière Chalifour, le courant coule sur:

  • 14,0 km d’abord vers le Sud-Ouest en contournant par le Sud une presqu’île (s’étirant sur 4,9 km vers le Sud), puis remontant vers le Nord, jusqu’à l’embouchure de la baie Cabistachouane;
  • 81,4 km en traversant la baie Abatagouche, puis l’archipel Kasapominskat située dans la partie Sud-Est du lac Mistassini jusqu’à l’embouchure du lac Mistassini (située sur la rive Ouest);

Finalement, le courant emprunte vers l’Ouest le cours de la rivière Rupert, jusqu’à la baie de Rupert.

ToponymieModifier

Le toponyme « rivière Chalifour » évoque l’œuvre de vie d’Adrien Chalifour, né à L'Islet en 1896 et mort en 1971. Soldat en Europe lors de la Première Guerre mondiale, il deviendra arpenteur en 1921. Après quelques années au service de la Brown Corporation, il s'associera à un bureau d'arpenteurs. Jusqu'en 1945, il effectuera des voyages d'exploration dans la région du lac Mistassini. En 1960, la maladie le force à abandonner toute activité professionnelle. Pour les Cris, ce cours d'eau se dénomme Kaapiisteuchuwau Siipii, « rivière qui écume »[2].

Le toponyme « rivière Chalifour » a été officialisé le 5 décembre 1968 à la Banque des noms de lieux de la Commission de toponymie du Québec, soit à la création de cette commission[3].

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Segments de la rivière mesurés à partir de l'Atlas du Canada (publié sur Internet) du Ministère des ressources naturelles du Canada.
  2. Ouvrage: Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie du Québec, paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.
  3. Commission de toponymie du Québec - Banque des noms de lieux - Toponyme: "Rivière Chalifour"