Rivière Bell

rivière du Québec (Canada), affluent de la rivière Nottaway

La rivière Bell est un affluent de la rive sud du lac Matagami lequel se déverse dans la rivière Nottaway qui est un affluent de la Baie de Rupert. La rivière Bell coule en régions de l'Abitibi-Témiscamingue et de la Eeyou Istchee Baie-James, dans la région administrative du Nord-du-Québec, au Québec, au Canada.

Rivière Bell
Illustration
Tracé du cours d'eau et de ses principaux affluents.[1]
Caractéristiques
Longueur 230,2 km
Bassin 22 222 km2
Bassin collecteur rivière Nottaway
Régime Régime nival
Cours
Source Lac Tiblemont
· Localisation Lac-Despinassy , Senneterre
· Altitude 309 m
· Coordonnées 48° 18′ 43″ N, 77° 18′ 00″ O
Embouchure Lac Matagami (rivière Nottaway)
· Localisation Eeyou Istchee Baie-James
· Altitude 249 m
· Coordonnées 49° 48′ 46″ N, 77° 39′ 19″ O
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche (à partir de la confluence) ruisseau Véract, ruisseau Lalanne, rivière des Indiens (rivière Bell), décharge du lac Kâmitciteyak, rivière de l'Esturgeon, rivière Daniel, ruisseau Octikwakane, ruisseau Kâpiskagamacik, Rivière Kâwâcebîyak, rivière Bigniba, rivière Laflamme, rivière Kâk, ruisseau du Castor, rivière Laas, rivière Taschereau, ruisseau Swanson, rivière Boucane, ruisseau Raymond, ruisseau Lemoine, ruisseau Paquin, rivière des Peupliers.
· Rive droite (à partir de la confluence) décharge du lac Shallow, rivière Baptiste, ruisseau Sinclair, rivière Florence, rivière Wedding, ruisseau Wajatawaka, ruisseau Pônabî, ruisseau Pigojic, rivière Quévillon, rivière Cuvillier, ruisseau Gilbert, rivière Robin (lac Parent), Rivière Delestres, rivière du Hibou (lac Parent), rivière Brassier, rivière Mégiscane, rivière Senneterre.
Pays traversés Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau du Québec Québec
Région Abitibi-Témiscamingue
MRC Abitibi

La surface de la rivière est généralement gelée de la mi-novembre à la mi-mai. La rivière Bell traverse la Réserve de biodiversité projetée du lac Taibi, situé entre la confluence de la rivière Baptiste et la confluence de la rivière des Indiens.

GéographieModifier

 
Bassin versant de la Nottaway

Les bassins versants voisins de la rivière Bell sont :

La rivière Bell prend naissance en Abitibi, dans à l'embouchure du Tiblemont (longueur : 18,7 km ; largeur maximale : 4,5 km ; altitude : 309 m). Le lac Tiblemont reçoit ses eaux du ruisseau du côté est du ruisseau Guillemette et du ruisseau Valentin ; du côté sud, de la rivière Louvicourt ; et de l'ouest du lac Pascalis.

À partir de l'embouchure du lac Tiblemont, la rivière Bell coule sur 230,2 km selon les segments suivants :

Partie supérieure de la rivière Bell (segment de 40,3 km)

  • 11,8 km vers le nord, jusqu'au pont du chemin de fer du Canadien National qui enjambe la rivière à Senneterre ;
  • 5,2 km vers le nord, en traversant le lac Senneterre (altitude : 302 m) sur sa pleine longueur ;
  • 1,8 km vers le nord, en traversant le Chenal de l'Épinette ;
  • 21,5 km vers le nord, en traversant le lac Parent (longueur : 53 km ; largeur : 6 km ; altitude : 301 m). Note : Le lac Parent reçoit les eaux du côté est de la rivière Senneterre, la rivière Mégiscane, la rivière Brassier, la rivière du Hibou (lac Parent) et de la rivière Robin. Du côté ouest, il reçoit les eaux de la rivière Boucane, du ruisseau Raymond et du ruisseau Vigano.

Partie intermédiaire de la rivière Bell (segment de 43,3 km)

À partir du lac Parent, la rivière Bell coule sur :

  • 22,5 km vers le nord-ouest, puis le nord, jusqu'à la confluence de la rivière Taschereau (venant du sud) ;
  • 18,0 km vers le nord, en traversant une zone de marais, jusqu'au chemin de fer où se situe la confluence de la rivière Tonnancour ;
  • 2,8 km vers l'ouest, en traversant les chutes Kiask, jusqu'à la confluence de la rivière Quévillon (venant du nord-est) ;

Partie inférieure de la rivière Bell (segment de 146,6 km)

À partir de la confluence de la rivière Quévillon, la rivière Bell coule sur :

  • 2,5 km vers l'ouest, en traversant le Rapide des Cèdres, jusqu'au pont de la route 113 ;
  • 22,2 km vers le sud-ouest, puis vers le nord, en recueillant les eaux de la rivière Laas (venant du sud-ouest) et de la rivière Kâk (venant du sud-ouest), les Rapides Stingway, les Rapides Pipestone, les Rapides Wâckkobak et les Petits rapides Kâk, jusqu'au pont routier ;
  • 23,1 km vers le nord en recueillant les eaux de la rivière Wedding (venant de l'est), jusqu'à la confluence de la rivière Laflamme (venant du sud-ouest) ;
  • 6,9 km vers le nord-ouest, jusqu'au pont d'une route forestière ;
  • 24,5 km vers le nord-ouest, jusqu'à la rivière Kâwâcebîyak (venant du sud-est) ;
  • 11,0 km vers l'ouest en traversant le lac Taibi formé par une élargissement de la rivière et recueillant les eaux de la rivière Daniel (venant du sud) ;
  • 21,0 km vers le nord en recueillant les eaux de la rivière des Indiens (venant du sud-ouest) jusqu'au pont du chemin de fer ;
  • 30,5 km vers le nord-ouest en traversant les Rapides de l'Île et en formant une courbe vers le nord en début de segment, en traversant une zone de marais (côté sud-ouest) et en passant devant la base d'hydravion de Matagami, jusqu'au pont de la route 109 qui traverse la ville de Matagami ;
  • 4,9 km vers le nord-ouest jusqu'à sa confluence.[2]

Finalement, après une longue course de 230,2 km, la rivière Bell vient gonfler les eaux du lac Matagami, à la hauteur du hameau de Rivière-Bell et de la ville de Matagami.

Au nord de ce plan d'eau, elle reprend son cours jusqu'à la baie James sous le nom de Nottaway, nom qui la désignait autrefois sur toute sa longueur. La Bell, dont la superficie du bassin-versant atteint 22 222 km2, est parsemée de nombreux rapides et de grandes îles, Canica et Bancroft, qui émergent près de l'embouchure. L'Organisme de bassin versant Abitibi-Jamésie (OBVAJ) est chargé de la gestion intégrée de ce bassin versant drainé par la rivière Bell.

Principaux affluentsModifier

Rive gauche :(en ordre à partir de l'embouchure)

  • Rivière Daniel,
  • Rivière Kâwâcebîyak qui recueille les eaux de la Rivière Bigniba
  • Rivière Laflamme qui recueille les eaux des rivières Bernetz et Castagnier

Rive droite :(en ordre à partir de l'embouchure)

  • Rivière Cuvillier
  • Rivière Robin
  • Rivière du Hibou
  • Rivière Mégiscane
  • Rivière Senneterre
  • Rivière Louvicourt
  • Rivière Delestres

HistoireModifier

Les Algonquins utilisent l'appellation "Nadowe Sibi", signifiant rivière des Iroquois, pour désigner la rivière Bell.

Ce toponyme aurait été attribué par le géologue Robert Bell lui-même (1841-1917), lorsqu'il emprunta cette rivière en 1896.

Le toponyme « rivière Bell » a été officialisé le à la Commission de toponymie du Québec[3].

Notes et référencesModifier

  1. Relation OpenStreetMap
  2. Segments de la rivière mesurés à partir de l'Atlas du Canada (publié sur Internet) du Ministère des ressources naturelles du Canada.
  3. Commission de toponymie du Québec - rivière Bell

AnnexesModifier

 

Les coordonnées de cet article :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier