Ouvrir le menu principal

Rittmeister (en allemand littéralement « maître chevauchant », soit maître de cavalerie) était un grade militaire d'officier subalterne dans les armées allemandes et austro-hongroises.

HistoriqueModifier

Le Rittmeister était à la tête d'un escadron de cavalerie dans les armées allemandes ou austro-hongroises. Ce grade correspondait à celui d'un capitaine de cavalerie. Son équivalent néerlandais, Ritmeester, est toujours utilisé pour désigner des officiers de la branche de cavalerie dans l'armée royale néerlandaise. On retrouve aussi l'équivalent norvégien Rittmester pour désigner les officiers de l'infanterie blindée ou mécanisée dans les Forces armées norvégiennes. En Suède, le grade était connu sous le nom de Ryttmästare et au Danemark, jusqu'en 1951, sous celui de Ritmester. L'armée polonaise utilisait aussi un grade similaire, Rotmistrz, même étymologie déformée sour l'influence du terme « rota », unité militaire commandée par le rotmistrz[1].

Ce grade fut également adopté sous le nom de rotmistr (ротмистр) par la Russie impériale dans ses « régiments du nouvel ordre », unités qui prirent modèle sur les armées européennes au XVIIe siècle.

NotesModifier

  1. Aleksander Brückner, Słownik etymologiczny języka polskiego, 1927, p. 464.

SourceModifier