Rise of Kingdoms

jeu vidéo par Lilith Games

Rise of Kingdoms: Lost Crusade aussi appelé simplement Rise of Kingdoms est un jeu vidéo disponible sur PC et mobile. Il est édité par Lilith Games et est sorti en 2013.

Rise of Kingdoms

Éditeur
Lilith Games (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Date de sortie
20 septembre 2018
Genre
Mode de jeu
Plate-forme

Site web

MécaniquesModifier

C'est un jeu de stratégie en temps réel où le joueur peut incarner une des 12 civilisations historiques au choix (Rome, Allemagne, Grande-Bretagne, France, Vikings, Espagne, Chine, Japon, Corée, Arabie, Ottomans ou Byzance) et diriger sa propre ville[1]. Le joueur doit gérer les différentes ressources utiles au développement de son empire, comme la nourriture, les matériaux de construction ainsi que les unités militaires, qui constituent le moyen d'affronter les autres joueurs. Il est également possible d'améliorer des bâtiments et de former des alliances. Enfin, plusieurs personnages historiques célèbres comme Alexandre le Grand, Cléopâtre, Jules César ou Jeanne d'Arc sont représentées à travers la figure d'un commandant en chef des forces armées.

Le jeu est régulièrement mis à jour et propose différents événements, en solo ou en alliance. Cette fonctionnalité donne un côté MMO au gameplay de gestion[2].

Modèle économiqueModifier

Le jeu est un free-to-play, c'est-à-dire qu'il est initialement gratuit mais que l'on peut dépenser dans différentes offres payantes pour pouvoir acheter plus de gemmes, la monnaie virtuelle du jeu, ou des accelerateurs de temps etc.

De plus, des packs de ressources variés sont également achetables via la boutique du jeu.

TéléchargementsModifier

En 2021, le jeu dépasse les 10 millions de téléchargements sur Android[3].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Civilizations », sur Rise of Kingdoms Wiki (consulté le 10 juillet 2021)
  2. « Rise of Kingdoms: Lost Crusade - Jeux mobile », sur JeuMobi.com (consulté le 10 juillet 2021)
  3. « Page de téléchargement de Rise of Kingdoms: Lost Crusade », sur Google Play (consulté le 2 février 2021)

Lien externeModifier