Riquet (métro de Paris)

station du métro de Paris

Riquet
Vue des quais, en direction d'Ivry / Villejuif.
Vue des quais, en direction d'Ivry / Villejuif.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 19e
Coordonnées
géographiques
48° 53′ 16″ nord, 2° 22′ 25″ est
Géolocalisation sur la carte : 19e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 19e arrondissement de Paris)
Riquet
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Riquet
Caractéristiques
Voies 2
Quais 2
Zone 1
Transit annuel 1 226 397 (2020)
Historique
Mise en service
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 22-08
Ligne(s) (M)(7)
Correspondances
Bus RATP (BUS)RATP4554
Noctilien (BUS)NoctilienN42
(7)

Riquet est une station de la ligne 7 du métro de Paris, située dans le 19e arrondissement de Paris.

SituationModifier

La station est implantée sous l'avenue de Flandre à l'intersection avec la rue Riquet. Orientée selon un axe nord-est/sud-ouest, elle s'intercale entre les stations Crimée et Stalingrad.

HistoireModifier

 
L'accès de la station, peu de temps après son ouverture.

La station est ouverte le avec la mise en service du premier tronçon de la ligne 7 entre Opéra et Porte de la Villette. D'abord desservie par l'ensemble des circulations de la ligne, sa desserte est assurée par un train sur deux depuis l'inauguration du tronçon entre Louis Blanc et Pré-Saint-Gervais le , exploité sous la forme d'un embranchement.

Elle doit sa dénomination à sa proximité avec la rue Riquet, laquelle rend hommage à l’ingénieur français Pierre Paul Riquet (baron de Bonrepos) (Béziers, 1604 - Toulouse, 1680) qui conçut et réalisa, à partir de 1666, la construction du canal du Midi, achevé par ses fils en 1681.

Le , la station est de nouveau desservie par l'ensemble des circulations de la ligne à la suite du débranchement de l'antenne vers Pré-Saint-Gervais, laquelle constitue depuis lors une navette indépendante, la ligne 7 bis.

Comme un tiers des stations du réseau entre 1974 et 1984, les quais sont modernisés en style « Andreu-Motte », en l'occurrence de couleur orange. Dans le cadre du programme « Renouveau du métro » de la RATP, les couloirs de la station ont été rénovés le [1].

En 2019, 2 312 581 voyageurs sont entrés à cette station ce qui la place à la 223e position des stations de métro pour sa fréquentation sur 302[2],[3].

En 2020, avec la crise du Covid-19, 1 226 397 voyageurs sont entrés dans cette station ce qui la place à la 210e position des stations de métro pour sa fréquentation[4].

Services aux voyageursModifier

AccèsModifier

La station dispose de deux accès :

  • l'accès no 1 « Rue Riquet », débouchant rue Riquet, dans un immeuble situé au 62, avenue de Flandre, et faisant l'angle de ces deux voiries ;
  • l'accès no 2 « Avenue de Flandre », constitué d'un unique escalier mécanique, ne servant qu'à la sortie, débouchant sur l’avenue de Flandre, au droit du no 52.

QuaisModifier

Riquet est une station de configuration standard : elle possède deux quais séparés par les voies du métro et la voûte est elliptique. La décoration est de style « Andreu-Motte » avec deux rampes lumineuses orangées et des sièges « Motte » dont la couleur, passée de l'orange vif au bleu, rompt l'uniformité colorimétrique de ladite décoration. Les carreaux en céramique blancs biseautés recouvrent les piédroits, la voûte, les tympans et les débouchés des couloirs. Les cadres publicitaires sont métalliques et le nom de la station est inscrit en police de caractères Parisine sur plaques émaillées. La station se distingue cependant par la partie basse de ses piédroits qui est verticale et non elliptique.

IntermodalitéModifier

La station est desservie par les lignes 45 et 54 du réseau de bus RATP, et, la nuit, par la ligne N42 du réseau Noctilien.

À proximitéModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

  1. « SYMBIOZ - Le Renouveau du Métro », sur www.symbioz.net (consulté le )
  2. « Trafic annuel entrant (2019) », sur data.ratp.fr, (consulté le )
  3. Le nombre de 302 stations n'inclut pas la station fictive Funiculaire de Montmartre. Cette dernière est en effet considérée comme une station de métro (et deux points d'arrêts) par la RATP et rattachée statistiquement à la ligne 2, ce qui explique pourquoi la RATP annonce 303 stations et non 302 en 2019.
  4. « Trafic annuel entrant 2020 », sur data.ratp.fr, (consulté le )

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier