Ring belge R9

petit périphérique autoroutier de Charleroi, Belgique
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir R9.

Ring belge R9
Longueur : 5,6 km
Image illustrative de l’article Ring belge R9
Liste des croisements
AB-Kreuz.svg
  Charleroi-Nord
AB-AS.svg
28 O Porte de l'Europe
AB-AS.svg
29 O Porte de la Villette
AB-AS.svg
30 O Ville-Basse
AB-Kreuz.svg
  Porte de France
AB-AS.svg
30 E Porte de Philippeville
AB-AS.svg
29 E Porte de la Neuville
AB-Tunnel.svg
  Tunnel de la Paix
AB-AS.svg
28 E Porte de Waterloo - Ville Haute
Porte de Fleurus - Route de la Basse-Sambre
AB-Tunnel.svg
  Tunnel d'Hiernaux
AB-Kreuz.svg
  Charleroi-Nord

Le ring belge R9 ou petit ring de Charleroi est un petit ring belge dans/autour du centre de Charleroi. Mise en service en 1976, la route est construite en tant qu'autoroute et se trace sur 5,6 km. C'est le seul ring autoroutier qui est en sens unique, il possède trois bandes qui sont dans le sens antihoraire. Le ring est en sorte une série de viaducs et de tunnels. Cette solution, dictée par la topographie de la Ville, a permis de sauvegarder les grands boulevards urbains. Néanmoins, plusieurs quartiers ont été saccagés par la pose de piliers ou le creusement de trémies. Trois quartiers ont particulièrement souffert : la Villette (au sud-ouest), Bosquetville (sud-est) et la Broucheterre (nord). Ces deux derniers ont vu plusieurs rues rayées de la carte[1].

Il a comme l'A54 et la N5 vers Philippeville le numéro de E420.

Tour du ring R9 en photosModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

  1. La saga de l'anneau, dans Charleroi Magazine, novembre 2010, p. 6-8.

AnnexesModifier

Liens externesModifier