Ouvrir le menu principal

William Hern

hockeyeur sur glace canadien
(Redirigé depuis Riley Hern)
William Hern
Description de cette image, également commentée ci-après
Hern avec les Wanderers de Montréal dans les années 1910
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Naissance ,
Stratford (Canada)[1]
Décès ,
Montréal (Canada)[1]
Joueur décédé
Position Gardien de but
Attrape de la Gauche
A joué pour Portage Lakes Hockey Club (LIH)
Wanderers de Montréal (ECAHA)

Temple de la renommée : 1962

William Milton Hern, surnommé « Riley », (né le à Stratford en Ontario au Canada - mort le ) est un joueur de hockey sur glace professionnel canadien du début du XXe siècle. [2]. Il gagne avec eux sept Coupes Stanley au début des années 1900. Il est intronisé au Temple de la renommée du hockey en 1962.

Sommaire

BiographieModifier

William Milton Hern commence le hockey sur glace dans sa ville natale de Stratford en Ontario au sein de l'Association de hockey de l'Ontario[3]. Il joue également avec l'équipe de la ville voisine de St. Marys et évolue aussi bien en tant que gardien de but ou en tant qu'attaquant[4]. Il joue ainsi avec les Légionnaires de Stratford entre 1898 et 1901[5]. Il joue rapidement pour l'équipe de London en tant qu'ailier droit[6] avant de rejoindre les États-Unis. En effet, en 1901-1902, il joue avec l'équipe des Pittsburgh Keystones au sein de la Western Pennsylvania Hockey League qui cette année devient la première ligue professionnelle d'Amérique du Nord[7].

Il joue les 14 rencontres de son équipe au cours de la saison et aide les Keystones à gagner 9 des matchs ; il est mis en avant en étant sélectionné dans la première équipes d'étoiles de la WPHL. Lors de la saison suivante, l'équipe des Keystones finit cette fois à la dernière place du classement. Hern ne parvient à ramener une seule victoire pour 10 défaites[8]. Au cours de cette même saison, « Doc » Gibson décide de créer une nouvelle équipe de hockey dans le Michigan à Houghton[9]. Pour son équipe, il offre des contrats lucratifs aux meilleurs joueurs du circuit : William « Hod » Stuart, Bruce Stuart et donc Hern. Ce dernier annonce alors à la presse qu'il rejoint l'équipe du Michigan car il sera mieux payé qu'avec celle de Pennsylvanie[10].

StatistiquesModifier

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[11]
SaisonÉquipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ V  D Pr/N Min  BC Moy % Arr  Bl PunPJ V  D  Min  BC Moy % Arr  Bl Pun
1901-1902 Pittsburgh Keystones WPHL 14 9 5 0 780 40 2,21 - 1 - 1 1 0 40 1 1,50 - 1 -
1901-1902 Pittsburgh Keystones WPHL 5 5 0 0 - - 1,60 - 1 -
1902-1903 Pittsburgh Keystones WPHL 12 1 10 0 460 61 7,96 - 0 -
1903-1904 Portage Lakes Hockey Club Exhib. 14 13 1 0 840 21 1,50 - 4 -
1903-1904 Portage Lakes Hockey Club W-S 2 2 0 0 120 6 3,00 - 0 -
1904-1905 Portage Lakes Hockey Club IPHL 24 15 7 2 1 374 81 3,54 - 2 -
1905-1906 Portage Lakes Hockey Club IPHL 20 15 5 0 1 215 70 3,46 - 1 -
1907 Wanderers de Montréal ECAHA 10 10 0 0 610 39 3,84 - 0 - 6 3 3 360 25 4,17 - 0 -
1908 Wanderers de Montréal ECAHA 10 8 2 0 610 52 5,11 - 0 - 5 5 0 300 16 3,20 - 0 -
1909 Wanderers de Montréal ECHA 12 9 3 0 728 61 5,03 - 0 - 2 1 1 120 10 5,00 - 0 -
1910 Wanderers de Montréal ANH 13 12 1 0 780 47 3,62 - 1 - 1 1 0 60 3 3,00 - 0 -
1910-1911 Wanderers de Montréal ANH 16 7 9 0 973 88 5,43 - 0 -

RéférencesModifier

  1. a et b (en) « Riley' Hern died in his 49th year », The Montreal Gazette,‎ , p. 5 (lire en ligne)
  2. (en) « Riley Hern », sur Eliteprospects.com
  3. Diamond 1998, p. 1733.
  4. Allen, Duff et Bower 2002, p. 107.
  5. Allen, Duff et Bower 2002, p. 108.
  6. (en) « Ten years in hockey », The Montreal Gazette,‎ , p. 2 (lire en ligne)
  7. (en) Fred Landucci, « First 'Pros' Start League Play in 1902 », Pittsburgh Post-Gazette,‎ , p. 21 (lire en ligne)
  8. (en) « Riley Hern, honoured member », sur Legends of Hockey Net (consulté le 12 septembre 2016)
  9. McKinley 2000, p. 59.
  10. McKinley 2000, p. 61.
  11. (en) « Riley Hern, statistics awards and career, honoured member », sur Legends of Hockey Net (consulté le 12 septembre 2016)

BiblioraphieModifier

  • (en) Dan Diamond, Total Hockey: The Official Encyclopedia of the National Hockey League, Total Sports, , 1879 p. (ISBN 978-0836271140)
  • (en) Jevin Allen, Bob Duff et Johnny Bower, Without Fear: Hockey's 50 greatest goaltenders, Chicago, Triumph Books, (ISBN 9781572434844)
  • (en) Michael McKinley, Putting a Roof on Winter: Hockey's Rise from Sport to Spectacle, Vancouver, Greystone Books, , 320 p. (ISBN 1-55054-798-4)