Rijal Almaa

village historique d'Arabie saoudite

Rijal Almaa
Administration
Pays Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite
Province Asir
Géographie
Coordonnées 18° 12′ 44″ nord, 42° 30′ 26″ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Arabie saoudite
Voir sur la carte administrative d'Arabie saoudite
City locator 14.svg
Rijal Almaa
Géolocalisation sur la carte : Arabie saoudite
Voir sur la carte topographique d'Arabie saoudite
City locator 14.svg
Rijal Almaa

Rijal Almaa est une ville d'Arabie saoudite classée dans la liste du patrimoine mondial en Arabie saoudite de l'UNESCO depuis 2015[1].

HistoireModifier

GéographieModifier

Rijal Almaa se situe au pied de la montagne Assouda, à 60km à l'ouest de la ville d'Abha dans la province d'Asir. Le village se situe aux confluents des routes entre le Yemen , le Levant (La Mecque et Médine) et la Mer Rouge[1].

PatrimoineModifier

L'Heritage Museum de Rijal Almaa a été fondé en 1985 par les habitants de la région en vue de créer un lieu de préservation de leur patrimoine. Le musée se situe dans le fort d'Al Elwan âgé de plus de 400 ans, la plus solide bâtisse du village. Celui-ci a été rénové, et les habitants ont effectué une collecte de donation d'objets anciens détenus par les habitants, le tout sous la supervision de l'artiste local Fatima Ali Abu Qahhas. Le musée est inauguré en 1987 par le Prince Khalid Al-Faisal, alors émir de la province d'Asir. 30.000 personnes ont visité le musée en 1997[1].

Plusieurs maisons de Rijal Almaa se distinguent par leur taille élevée, atteignant parfois 7 étages, et par leur construction avec de la roche locale et des pièces reluisantes de Qwartz blanc[2]. Des tours de surveillance ont été bâties autour de la ville et à des emplacements permettant des points de vue maximaux sur les environs. Les murs externes des maisons sont épais comme des mini-forteresses. Les balcons sont construits avec le bois des environs[3].

DialecteModifier

Les habitants de la région parlent le dialecte de Rijal Almaa connu de 100.000 personnes en Arabie saoudite (2009), mais dont l'usage diminue rapidement.[4]

Notes et référencesModifier

  1. a b et c « Rijal Almaa Heritage Village in Assir Region », sur Unesco.org,
  2. (en) « Rijal Alma — a magnet for nature lovers in Saudi », sur Alarabiya.net,
  3. (en) Roger Harrison, « Rijal Alma: set in stone », sur Arabnews.com,
  4. (en) Yahya M. Asiri, « Remarks on the dialect of Rijal Alma' », sur Jstor.org,

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier