Rick Parfitt

chanteur et guitariste de rock
Rick Parfitt
Description de cette image, également commentée ci-après
Rick Parfitt avec Status Quo à Örebro (Suède) en 2007.
Informations générales
Surnom The WOMORR
(The Wild Old Man Of Rock'n'Roll)
Nom de naissance Richard John Parfitt
Naissance
Woking (Surrey)
Décès (à 68 ans)
Marbella (Andalousie)
Activité principale Musicien, compositeur
Genre musical Hard rock, boogie
Instruments Guitare, chant
Années actives 1967 - 2016
Site officiel Site officiel de Status Quo

Richard John Parfitt, dit Rick Parfitt, né le à Woking (Surrey) et mort le à Marbella (Andalousie) en Espagne[1], est, de 1965 à 2016, l'un des deux guitaristes/chanteurs du groupe anglais Status Quo.

CarrièreModifier

En 1965, Rick Parfitt joue avec son groupe, The Highlights, au camp de vacances d'été Butlin's à Minehead. C'est là qu'il rencontre Francis Rossi qui joue avec son propre groupe The Spectres. Les deux musiciens deviennent amis et décident de travailler ensemble à l'avenir.

En 1967, alors que The Spectres, après avoir changé leur nom en Traffic Jam puis en Status Quo, vont d'échec en échec, Rick Parfitt, qui vient de quitter son groupe, reçoit un coup de fil de Pat Barlow, le manager, pour rejoindre Status Quo et participer à l'enregistrement de Pictures of Matchstick Men[2]. Il en deviend le guitariste rythmique, chanteur et compositeur.

Depuis, Rick Parfitt a enregistré avec Status Quo près de 30 albums studio et fait plusieurs fois le tour du monde lors des tournées. Il reste avec Francis Rossi le seul membre du groupe à avoir participé à tous les albums.

En 1991, son double en cire ainsi que celui de Francis Rossi sont réalisés pour le musée de cire de Madame Tussauds à Londres.

En 2006, Rick Parfitt lance avec son partenaire, Mike Hrano, un procédé pour transformer l'aspect des guitares appelé Guitar Facelift, The Original[3].

Le , il annonce qu'il quitte définitivement le groupe, victime d'une nouvelle attaque cardiaque après un concert en Turquie au mois de juin de la même année. Le groupe finit malgré tout la tournée qui était annoncée comme étant la dernière tournée électrique.

Rick Parfitt meurt le dans un hôpital de Marbella, dans le sud de l'Espagne, à la suite d'une complication liée à une blessure à l'épaule.

ÉquipementModifier

Rick Parfitt joue essentiellement sur sa Fender Telecaster blanche de 1965, mais il en possède plusieurs autres de couleurs différentes. Il joue aussi sur une Gibson SG, une Zeimaitis de 1981, une Viper ovation qu'il utilise plus jeune pour les morceaux en open G, une Fender Esquire et une Chet Atkins pour les parties acoustiques. Pour l'amplification, il utilise des amplis Marshall JCM800 et JCM900 combinés à un ampli Vox AC30. Pour les effets, il utilise un processeur Roland GP8[4].

Vie privéeModifier

 
Rick Parfitt et Francis Rossi en 2013.

Rick Parfitt est marié trois fois : avec Marietta qui lui donne un fils, Richard (né en 1978), puis avec Patty qui lui donne un deuxième fils, Harry (né en 1989), et enfin depuis avec Lindsay qui lui donne, le , les jumeaux Tommy Oswald et Lily Rose. Rick a également eu une fille Heidi qui est décédée en à l'âge de 5 ans noyée dans la piscine familiale.

En 1997, à 49 ans, il est opéré d'un quadruple pontage coronarien à la suite d'une première crise cardiaque causée par divers excès (alcool, cocaïne…). Il subira deux nouvelles attaques cardiaques en 2011 et 2014, puis une dernière en 2016, qui le contraindra à mettre fin à ses tournées[5].

DistinctionsModifier

En 2010, Rick Parfitt est nommé officier de l'ordre de l'Empire britannique (OBE) pour services rendus à la musique et aux œuvres de charité[6].

DiscographieModifier

RéférencesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier