Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parker.
Richard Anthony Parker
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Richard Anthony Parker est un égyptologue nord-américain (né à Chicago le , décédé le ).

Il a beaucoup travaillé sur les calendriers de l'Égypte antique. Selon lui, deux calendriers auraient coexisté :

  • Le calendrier de 365 jours[1] et qu'il baptise calendrier civil. Il aurait été destiné aux seuls besoins administratifs et aurait été introduit au IIIe millénaire avant notre ère.
  • Un calendrier lunaire, bien antérieur, dont l'existence se serait poursuivie même durant la présence du calendrier civil. Sa vocation aurait été religieuse mais aussi agricole.

PublicationsModifier

  • The Calendars of Ancien Egypt, Studies in Ancient Oriental Civilization, University of Chicago Press, 1950 ;
  • Sothic Dates and Calendar Adjustment ;
  • The Problem of the Month-Names: A Reply, 1957 ;
  • Lunar Dates of Thutmose III and Ramesses II, J. Near Eastern Stud., 1957 ;
  • A Vienna Demotic Papyrus on Eclipse- and Lunar-Omina, Brown University Press, 1959 ;
  • Avec O. Neugebauer, Egyptian astronomical texts, Lund Humphries, London, 1960.
  • Avec J. Cerny, A Saite oracle papyrus from Thebes, in the Brooklyn museum, papyrus Brooklyn 47.218.3, Brown university press, Providence, 1962 ;
  • Two Demotic Astronomical Papyri in the Carlsberg Collection, 1962 ;
  • Egyptian Astronomical Texts, III. Decans, Planets, Constellations and Zodiacs, Text [Part I], Brown University Press, 1969 ;
  • The Calendars and Chronology, the Legacy of Egypt. 2, Clarendon, Oxford, 1971 ;
  • Demotic Mathematical Papyri, Brown University Press, 1972, (ISBN 0-87057-132-X) ;
  • Ancient Egyptian Astronomy, the Place of Astronomy in the Ancient World, Oxford University Press, 1974 ;
  • Avec Jean Leclant et Jean Claude Goyon, The Edifice of Taharqa by the Sacred Lake of Karnak, Brown University Press, 1979, (ISBN 0-87057-151-6).

NotesModifier

  1. En réalité, 365 jours 1/4 ; et ce retard de 1/4 de jour par an produit un décalage d'un jour tous les quatre ans. Une tentative de correction de la dérive du calendrier a été faite par Ptolémée III Évergète qui a essayé d'instaurer un 6e jour épagomène tous les quatre ans en l'an -238 et proclama le décret de Canope :

    « Pour que les saisons se succèdent d'après une règle absolue et conformément à l'ordre du monde, et pour qu'il n'arrive pas que des panégyries célébrées en hiver tombent en été par suite du changement d'un jour tous les quatre ans dans le lever de l'astre (Sothis), ni que d'autres panégyries célébrées en été tombent plus tard en hiver comme cela s'est déjà vu et comme cela vient d'arriver, désormais l'année demeurant composée de 360 jours, plus les cinq jours additionnels, un jour, consacré à la fête des dieux Évergètes, sera intercalé tous les quatre ans entre les cinq jours épagomènes et le nouvel an »

Liens externesModifier