Les Rhyniopsida (synonyme : Rhyniophyta), appellation qui dérive de la flore de Rhynie[2], sont une classe paraphylétique des vraies plantes vasculaires (les Eutracheophyta), entièrement fossile tout comme notamment le genre Cooksonia, la plus ancienne plante vasculaire connue qui mesurait environ 6,5 cm de hauteur (-425 Ma, fin du Silurien). Elle fut découverte dans l’État de New York, en Écosse, en Bohême, au Canada… Elle présente uniquement des axes à ramifications dichotomes, n’a pas de racines, s’enfonçait dans le substrat et chaque axe se terminait par un sporange recouvert de cuticule[3].

Rhyniopsida
Description de cette image, également commentée ci-après
Coupe transversale d’une tige fossile de Rhynia gwynne-vaughanii, vue au microscope.
Classification
Règne Plantae
Division Tracheophyta

Classe

 Rhyniopsida
Krysht., 1925[1]

Synonymes

Rhyniophyta Cronquist et al. 1966

Les Rhyniopsida ont vécu essentiellement durant le Dévonien inférieur il y a environ entre 419 et 393 Ma (millions d'années).

Liste des sous-taxons

modifier
 
Dessin d'une Rhyniopsida : Rhynia gwynne-vaughanii.

Selon Paleobiology Database (26 septembre 2017)[4] :

Voir aussi

modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes

modifier

Notes et références

modifier
  1. Fossilworks Paleobiology Database, consulté le 6 août 2014
  2. Ruthin Bayélé-Goma, Bois fossiles: marqueurs paléo-climatiques et climatiques, Editions Publibook, , p. 76
  3. (en) D. Edwards, G. Abbott, J. Raven, « Cuticles of early land plants: a palaeoecophysiological evaluation », dans G.Kersteins, Plant Cuticles—an Integrated Functional Approach, Oxford, BIOS Scientific Publishers, , p. 15–23
  4. Fossilworks Paleobiology Database, consulté le 26 septembre 2017