Ouvrir le menu principal

Revue archéologique d'Île-de-France

Revue archéologique d'Île-de-France
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Date de fondation 2008

Site web www.raif.fr

La Revue archéologique d'Île-de-France (RAIF), dont le premier numéro a été publié en 2008, est une revue à caractère scientifique éditée par l'association « Les Amis de la RAIF ».

L'objectif de cette revue régionale est de présenter les résultats des fouilles archéologiques menées sur le territoire de l'Île-de-France, tant dans le cadre de l'archéologie préventive que de l'archéologie programmée. Elle couvre un champ chronologique allant du Paléolithique à l'époque contemporaine.

Soutenue financièrement par la Direction régionale des Affaires culturelles Île-de-France et par certains services archéologiques de collectivités (Conseils généraux des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne), la RAIF se distingue dans le paysage éditorial de l'archéologie française par la pluralité institutionnelle des chercheurs engagés dans la création et dans la vie de la revue.

La composition du comité de lecture et du comité de rédaction, où tous les intervenants de l’archéologie régionale sont représentés (collectivités territoriales, Direction régionale des Affaires culturelles, service régional de l'archéologie, Inrap, CNRS, Muséum national d'histoire naturelle, bénévoles, université), assure à cette publication l’indépendance d’esprit nécessaire à l’épanouissement de la recherche.

L'importante activité archéologique en Île-de-France a notamment justifié la création d'un tel support, offrant ainsi aux chercheurs d'institutions variées un nouveau support de diffusion des résultats de leurs travaux[1].

Chaque numéro de la revue s’attache à garantir une équité territoriale et chronologique indispensable à l’identité d’une publication régionale[réf. souhaitée].

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. C.-T. Le Roux, Comptes rendus : Revue archéologique d’Île-de-France, Revue Archéologique de l'Ouest, n°26, 2009.

Lien externeModifier