Repentance (christianisme)

regret sincère d'une faute
(Redirigé depuis Repentir (christianisme))

La repentance dans le christianisme, est la reconnaissance, la confession et le renoncement au péché. Le repentir et la repentance chrétienne sont à la fois un acte moral et un acte de foi.

OriginesModifier

Dans la langue du Nouveau Testament, en grec, metanoia signifie un changement des pensées intérieures et des actes extérieurs[1].

Dans le Nouveau Testament, Jean le Baptiste appelait à la repentance lors de ses discours [2]. Jésus appelait également à la repentance lors de son annonce de l’Évangile pour le Salut[3]. C’était un point central dans les prédications de Pierre et Paul de Tarse[4].

CaractéristiquesModifier

La repentance implique la reconnaissance, la confession et le renoncement au péché pour accepter la transformation et la rédemption de Dieu[5].

Dans le christianisme, les actes de repentance n'obtiennent pas le pardon de Dieu pour des péchés ; plutôt, le pardon est attribué comme un don de Dieu à ceux qu'il sauve[6]. Elle est également vue comme l’acceptation de la mort de Jésus pour les péchés des humains[7].

ThéologieModifier

CatholicismeModifier

Dans le catholicisme, la repentance s'effectue au début de la célébration eucharistique (la messe), ou avant le sacrement de pénitence et de réconciliation[8].

Christianisme évangéliqueModifier

Dans le christianisme évangélique, la repentance est nécessaire au salut et à la nouvelle naissance[9]. Elle fait l’objet d’invitation spéciale lors des prédications et des cultes[9]. Elle fait aussi partie de la vie chrétienne et du processus de sanctification[10].

RéférencesModifier

  1. ChoongJae Lee, Metanoia (Repentance): A Major Theme of the Gospel of Matthew, Wipf and Stock Publishers, USA, 2020, p. 36
  2. Yung Suk Kim, Biblical Interpretation: Theory, Process, and Criteria, Wipf and Stock Publishers, USA, 2013, p. 91
  3. Victor I. Ezigbo, Introducing Christian Theologies II: Voices from Global Christian Communities - Volume 2, Lutterworth Press, UK, 2016, p. 109
  4. Dr. Daniel L. Akin, A Theology for the Church, B&H Publishing Group, USA, 2014, p. 630, 633
  5. Jennifer McBride, The Church for the World: A Theology of Public Witness, Oxford University Press USA, USA, 2014, p. 153
  6. Alan Richardson, John Bowden, The Westminster Dictionary of Christian Theology, Westminster John Knox Press, USA, 1983, p. 499
  7. Frank S. Thielman, Theology of the New Testament, Zondervan Academic, USA, 2011, p. 470
  8. Frank K. Flinn, Encyclopedia of Catholicism, Infobase Publishing, USA, 2007, p. 541
  9. a et b Robert H. Krapohl, Charles H. Lippy, The Evangelicals: A Historical, Thematic, and Biographical Guide, Greenwood Publishing Group, USA, 1999, p. 169
  10. Gordon T. Smith, Transforming Conversion: Rethinking the Language and Contours of Christian Initiation, Baker Academic, USA, 2010, p. 74-75

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier