Ouvrir le menu principal

René-William Thorp

avocat et homme politique français
(Redirigé depuis René Thorp)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thorp.
René-William Thorp
Fonctions
Bâtonnier
Ordre des avocats de Paris
-
Maurice Alléhaut (d)
Député de la Gironde
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
René ThorpVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
René Pierre William ThorpVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père
William Thorp (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinctions

René-William Thorp est un avocat et homme politique français né le à Paris[1] et décédé le à Paris.

Sommaire

BiographieModifier

Petit-neveu d'Antonin Dubost, ancien président du Sénat et fils d'un bâtonnier de l'ordre des avocats de Paris, il devient avocat en 1921 et devient premier secrétaire de la conférence de stage en 1924-1925. Il entre en parallèle dans les cabinets ministériels, auprès de Joseph Paul-Boncour et de Fernand Bouisson à la présidence de la Chambre.

En 1935, il est élu conseiller municipal de Bordeaux, puis député radical de la Gironde de 1936 à 1940. Le 10 juillet 1940, il vote les pleins pouvoirs au maréchal Pétain, ce qui lui vaut d'être déclaré inéligible à la Libération.

Il reprend alors ses activités d'avocat et devient bâtonnier de Paris de 1955 à 1957. Il s'engage dans la cause algérienne, et est l'avocat de François Mitterrand lors de l'affaire de l'Observatoire en 1959. Il échoue aux élections législatives de 1958 et 1962. En 1965, il est président du comité de soutien de François Mitterrand pour l'élection présidentielle.

Notes et référencesModifier

  1. Archives numérisées de l'état civil de Paris, acte de naissance no 8/2240/1898, avec mention marginale du décès (consulté le 13 décembre 2012)

Voir aussiModifier

SourcesModifier

  • « René-William Thorp », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]
  • Pierre Miquel, "Les quatre-vingts", Ed. Fayard, 1995, I.S.B.N: 2-213-59416-3

Liens externesModifier