René Roy (économiste)

économiste français
René François Joseph Roy

Naissance
7e arrondissement de Paris (Drapeau de la France France)
Décès (à 82 ans)
14e arrondissement de Paris
Nationalité Française
Domaines microéconomie, économétrie, statistiques
Renommé pour identité de Roy
Distinctions Prix Montyon (1931)

René François Joseph Roy est un économiste français né le à Paris et décédé dans la même ville le [1]. On lui doit en microéconomie une relation entre la demande marshallienne et la fonction d'utilité indirecte, identité aujourd'hui connue sous le nom d'identité de Roy.

Il a été un des pionniers de l'économétrie en France. Il a notamment animé pendant de nombreuses années un séminaire d'économétrie[2],[3].

Biographie modifier

René Roy fait partie de la promotion 1914 de l'École polytechnique et est devenu ingénieur des ponts et chaussées[2],[4].

René Roy fut blessé au chemin des Dames pendant la Première Guerre mondiale à l'âge de 23 ans et devint par la suite aveugle[2],[5].

À partir de 1931, il occupe la chaire d'économétrie à l'Institut de statistique de l'université de Paris[6].

Il a été membre actif de la société de statistique de Paris pendant trois décennies et en a assumé les fonctions de président en 1949[2].

Il a été élu à l'Académie des sciences morales et politiques en 1951[4].

Publications modifier

Bibliographie modifier

Notes et références modifier

  1. État civil sur le fichier des personnes décédées en France depuis 1970
  2. a b c et d Edmond Malinvaud, « Nécrologie : René Roy », Journal de la société de statistique de Paris, vol. 120, no 1,‎ , p. 2-8 (lire en ligne)
  3. J-F Picard, M. Bungener, « Entretien avec Edmond Malinvaud », sur Archives orales du CNRS,
  4. a et b Bernard Villermet, « L'École polytechnique de 1914 à 1920 », Bulletin de la Sabix, vol. 10,‎ (lire en ligne)
  5. M. Bungener et M.-E. Joël, « L'essor de l'économétrie au CNRS », Cahiers pour l'histoire du CNRS,‎ (lire en ligne)
  6. Pascal Le Merrer, « L'affirmation de l'économie comme discipline scientifique : une histoire française particulière », Tracés, no HS-11,‎ , p. 163-174 (lire en ligne)

Liens externes modifier