Paul Sala

(Redirigé depuis René Mérillon)
Paul Sala
Nom de naissance René Mérillon
Naissance
Paris, Drapeau de la France France
Décès (à 87 ans)
Évian-les-Bains, Drapeau de la France France
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Paul Sala, nom de plume de René Mérillon, né le à Paris et mort le à Évian-les-Bains, est un écrivain français, auteur de roman policier.

BiographieModifier

Policier jusqu'en 1976, année où il prend sa retraite, il utilise le nom de sa femme comme nom de plume.

En 1970, il publie son premier roman, intitulé Le Savoyard et mettant en scène un personnage atypique surnommé le Savoyard, un montagnard passionné de pêche, qui devient le héros de plusieurs romans parmi les quarante-deux de l'auteur publiés dans la collection Spécial Police au Fleuve noir.

Ses romans sont au carrefour des genres policier, aventure et espionnage. Pour lui, « s'il n’y a pas d'aventure dans un roman, ce n'est pas un roman. (...) Il n’y a que le roman, comme il n'y a que l'homme, qu'il soit noir, blanc ou vert, maçon, psychiatre ou truand. Si le roman est lu et s’il passe la barrière des générations, alors c’est aussi de la littérature. (...) Un livre qui n'est pas un roman d'aventures, qui est une dissertation sur je ne sais quel phénomène ou sujet, n'a pas droit au titre de roman : il n'entre pas dans la littérature de loisirs »[1].

ŒuvreModifier

RomansModifier

Tous publiés dans la coll. « Spécial Police » du Fleuve noir

Série Le SavoyardModifier

  • Le Savoyard, no 773 (1970)
  • Le Savoyard prend ses patins, no 851 (1971)
  • Le Savoyard et la Vaudoise, no 1032 (1973)
  • Le Savoyard a le punch, no 1061 (1973)
  • Le Savoyard au Canada, no 1428 (1978) (ISBN 2-265-00737-4)

Autres romansModifier

Autre romanModifier

  • Le Roy des Coquillards, Fleuve noir, coll. « Grands Succès » (1971)

NouvellesModifier

  • Le Tueur, Magazine du mystère no 11 (1977)
  • Meurtre par correspondance, Magazine du mystère no 12 (1977)

SourcesModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Notes et référencesModifier

  1. Entretien avec Georges Rieben dans Mystère magazine no 308, octobre 1973

Liens externesModifier