René Lefèvre (aviateur)

aviateur français

René Lefèvre, né le à Venizel dans l'Aisne et mort le à Paris[1] est un aviateur français. Comptant parmi les pionniers de l’aviation, il est célèbre pour sa participation comme second pilote au vol de l’Oiseau Canari en juin 1929, marquant la première traversée française de l’Atlantique Nord, dans le sens Ouest-Est[2].

René Lefèvre
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Conflit
Distinctions

BiographieModifier

 
Esquisse de l’Oiseau Canari et les signatures d'Assollant, Lefèvre et Lotti

Lorsqu’il est recruté par Armand Lotti comme second pilote de l’expédition transatlantique à bord de l'oiseau Canari, René Lefèvre est sergent mitrailleur du groupe Weiss[3].

Devenu pilote de ligne, René Lefèvre inaugure de nombreuses lignes aériennes.

Le , René Lefèvre, parti du Bourget le , parvient à relier Madagascar avec son monoplan monomoteur Potez 36-14 baptisé « Migrateur » à hélice Merville et moteur de quatre cylindres en ligne Renault 4Bp de 95 chevaux, soit 12 200 kilomètres[4].

Il s'engage dans les Forces aériennes françaises libres en novembre 1942, puis, avec l'armée française de la Libération, il participe aux combats en Italie du Nord et en Provence.

Il vient voler à plusieurs reprises sur la piste d’atterrissage de Mimizan, qui a vu l’Oiseau Canari se poser le . Il y vient notamment le célébrer pour la dernière fois à Mimizan l’anniversaire de la traversée. Il est fait grand officier de la Légion d'honneur[5].

La traversée de l'océan Atlantique de 1929Modifier

Cette traversée de l'océan Atlantique du (Boston) au (côte nord de l’Espagne) est le fruit de trois aviateurs Lefèvre, bien entendu, Lotti mais aussi Assollant (sans oublier un journaliste américain voyageant avec eux clandestinement), qui en 29 heures et 22 minutes de vol ont réalisé le superbe trajet affichant 5 900 kilomètres au-dessus des flots, avec leur Oiseau Canari, à savoir un Bernard 191 GR de couleur jaune, qui a désormais élu domicile au Bourget, au Musée de l'Air et de l'Espace[6] du Bourget.

DistinctionsModifier

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

  • Georges Cassagne, Mimizan-les-Bains : première traversée française de l'Atlantique nord, Biarritz, Atlantica, , 47 p. (ISBN 978-2-7588-0244-0)

Articles connexesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b Qui ? Mémorial de l'aéronautique, Nouvelles Éditions Latines
  2. Charles Lindbergh a été le premier à traverser l'Atlantique Nord, mais dans le sens Est-Ouest, en joignant New York à Paris entre le 20 et le .
  3. Cassagne 2009, p. 8
  4. Le 8 avril 1931 dans le ciel : Lefèvre et Demazières arrivent à Madagascar Air-journal.fr 8 avril 2014
  5. Cassagne 2009, p. 41
  6. L'Oiseau Canari sur Aero-mondo.fr