Ouvrir le menu principal


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chesnais.

Officier général francais 4 etoiles.svg René Chesnais
René, Émile, Marie Chesnais
Naissance
Décès (à 91 ans)
Origine Drapeau de la France France
Arme Armée de l'air française
Grade Général de corps aérien
Conflits Seconde Guerre mondiale
Guerre d'Indochine
Guerre d’Algérie
Distinctions Commandeur de la Légion d'honneur
Grand-croix de l'ordre national du Mérite
Autres fonctions Maire de Baulon (1977-1989)
Famille Ghislaine de Hauteclocque (épouse)

René, Émile, Marie Chesnais, né le 10 novembre 1922 et mort le 24 juillet 2014[1], est un général de corps aérien et maire de Baulon (Ille-et-Vilaine).

Sommaire

BiographieModifier

Il est diplômé de l'École de l'air (promotion Tricaud de 1942) et de l'École de guerre, résistant. Après la guerre, il est chargé par les généraux Eisenhower, puis Grunter (dont il a été l'aide de camp) de différentes fonctions dans la constitution et la mise en œuvre du commandement de l’Alliance atlantique. En 1954 et 1955, il commande le groupe de bombardement Gascogne durant la guerre d'Indochine avant de partir en 1956 pour l’Algérie. Il devient ensuite membre de l'état-major particulier du président de la République française, le général de Gaulle. Il est nommé chef de la mission française auprès de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN), jusqu'en 1977.

Il est ensuite maire de Baulon pendant deux mandats, de 1977 à 1989.

René Chesnais a épousé Ghislaine de Hauteclocque.

DistinctionsModifier

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Edition du Ouest-France 26 § 27 juillet 2014
  2. http://www.france-phaleristique.com/onm_promo_30-04-07_bis.htm
  3. Sur la proposition de Mme Michèle Alliot-Marie, alors qu’elle était ministre des armées « à un homme au parcours exceptionnel. Homme d’honneur, sympathique, ayant le sens de l’honneur et du devoir, le général René Chesnais est porteur d’une histoire dont il faut se souvenir ; par sa connaissance de personnalités qui ont façonné notre histoire, il reste le témoin de faits et d’anecdotes précieuses pour les historiens ».