Ouvrir le menu principal

René Cédolin

footballeur français

René Cédolin
Image illustrative de l’article René Cédolin
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (79 ans)
Lieu Mantes-la-Jolie (Yvelines)
Taille 1,72 m (5 8)
Poste Défenseur puis entraîneur
Parcours junior
Saisons Club
?-?Drapeau : France JS Douvres-la-Délivrande
?-1959Drapeau : France SM Caen
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1959-1972Drapeau : France Stade rennais367 (1)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1972-1974Drapeau : France Stade rennais
1975-1978Drapeau : France Troyes AF
1978-1981Drapeau : France EA Guingamp
1981Drapeau : France Angers SCO
1999Drapeau : France Chamois niortais
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 10 juin 2013

René Cedolin est un footballeur puis entraîneur français né le 13 juillet 1940 à Mantes-la-Jolie.

BiographieModifier

Il a été joueur à Douvres-la-Délivrande (Calvados) puis au SM Caen. Ensuite de 1959 à 1972, il a été joueur au Stade rennais avant de devenir entraîneur de ce club de 1972 à 1975. Avec Rennes, il gagna deux fois la Coupe de France en 1965 et 1971.

Durant ces deux campagnes victorieuses du stade Rennais, il a joué deux finales, celle du 23 mai 1965 au Parc des Princes, Rennes fait match nul 2-2 avec CS Sedan, cette finale sera rejouée sans lui le 27 mai 1965, Rennes s'impose 3-1, mais il est remplacé par Jean-Pierre Brucato.

René Cédolin joue également la finale du 20 juin 1971, au stade Yves du Manoir à Colombes, Rennes bat Lyon 1-0. Un seul joueur rennais, Louis Cardiet, réussit à disputer les deux finales contre Sedan, et la finale contre Lyon.

Il fut sélectionné une fois en équipe de France B sous la houlette de Just Fontaine.

Après sa carrière de joueur, il est devenu entraîneur de Troyes de 1975 à 1978 puis de Guingamp de 1978 à 1981. Après un passage à Angers en 1981, il devient responsable du centre de formation de Sochaux, avant de partir à Niort puis à l'Olympique Alès pour finalement terminer sa carrière au Havre.

Le 8 septembre 2007, a été inauguré à Douvres-la-Délivrande le stade de football qui porte son nom.

PalmarèsModifier

Liens externesModifier