René Bray

René Bray
Naissance
Nalliers (Vendée)
Drapeau de la France France
Décès (à 57 ans)
Lausanne (Canton de Vaud)
Drapeau de la Suisse Suisse
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture français
Genres

René Bray, né à Nalliers, en Vendée, mort à Lausanne, est un romancier et essayiste français, spécialiste de la littérature baroque et classique du XVIIe siècle.

BiographieModifier

Ancien élève de l'École normale supérieure, René Bray enseigne à Tunis à partir de 1921. Il achève ses études en 1926 à Paris avec deux thèses sur La formation de la doctrine classique en France (1927, rééditée à Lausanne en 1931, puis à Paris en 1945, 1951 et 1983) et La Tragédie cornélienne devant la critique classique, autour de la querelle de Sophonisbe de Corneille (1927). Il enseigne à Caen jusqu'en 1928, puis à Lausanne jusqu'à sa retraite, en tant professeur de littérature française à l'Université de Lausanne[1].

ŒuvresModifier

  • René Bray, La Préciosité et les Précieux : de Thibaut de Champagne à Jean Giraudoux, Paris, Éditions Albin Michel, , 406 p.[2]
  • René Bray, Molière homme de théâtre, Paris, Mercure de France, , 317 p. (ISBN 2-7152-1762-5), réédité en 1979, suivie d'une nouvelle édition en 1992.
  • La Formation de la Doctrine classique en France, Paris, Hachette, 1927[3]
  • Les fables de La Fontaine. Paris 1929, 1946
  • Chronologie du romantisme, 1804–1830. Paris 1932, 1971
  • Sainte-Beuve à l'académie de Lausanne. Chronique du Cours sur Port-Royal : 1837–1838. Paris/Lausanne 1937
  • Boileau. L'homme et l'œuvre. Paris 1942, 1947, 1962

DistinctionsModifier

Bibliographie sélectiveModifier

  • Collectif, À la mémoire de René Bray, Lausanne, Etudes de lettres, , 35 p.
    Pierre Thévenaz, Hommage à René Bray, p. 3–7
    Michel Chauvy, Hommage des étudiants, p. 9–10
  • Collectif, Souvenir de René Bray, t. 7, no 4, Lausanne, Etudes de lettres,
    Jean-Charles Potterat, Permanence du maître, p. 198–203
    Jacques Mercanton, René Bray, l'homme et l'œuvre : I, Problèmes de méthode, p. 204–209
    Jacques Mercanton, René Bray, l'homme et l'œuvre : II, Études littéraires, p. 212–243

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. « René Bray (1896-1954) », sur data.bnf.fr (consulté le 14 janvier 2019).
  2. R. Lespire, « Bray (René). La Préciosité et les Précieux de Thibaut de Champagne à Jean Giraudoux », Revue belge de Philologie et d'Histoire, vol. 29, no 1,‎ , p. 175–178 (lire en ligne, consulté le 14 janvier 2019)
  3. J. Hardy, « René Bray. La Formation de la Doctrine classique en France. », Revue belge de Philologie et d'Histoire, vol. 8, no 1,‎ , p. 173–178 (lire en ligne, consulté le 14 janvier 2019)