René Bondoux

avocat et escrimeur français

René Bondoux
Maìtre René Bondoux,Premier Secrétaire,recevant les félicitations du Garde des Sceaux(janvier 1933).
Maìtre René Bondoux,
Premier Secrétaire,
recevant les félicitations du Garde des Sceaux
(janvier 1933).
Carrière sportive
Sport pratiqué Escrime
Arme fleuret
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance
Lieu de naissance Bar-sur-Aube, Aube
Décès
Palmarès
Jeux olympiques 1 1 0
championnats du monde 0 1 0

René Bondoux, né le à Bar-sur-Aube et mort le à Neuilly-sur-Seine, est une personnalité française. Son nom est associé au sport de haut niveau, à la Seconde Guerre mondiale et au monde judiciaire.

BiographieModifier

Escrimeur français, il est membre de l'équipe de France de fleuret, il fut à plusieurs reprises médaillé lors des Jeux olympiques et des championnats du monde.

Devenu avocat, il fut nommé 1er secrétaire de la conférence, puis élu membre du Conseil de l'Ordre des avocats de Paris avant de devenir bâtonnier de Paris, et le doyen des bâtonniers et des médaillés olympiques français.

Le lieutenant de réserve de cavalerie, puis capitaine, René Bondoux se bat en Belgique avec le 68 G.R.D.I. Il est fait prisonnier à Dunkerque. Libéré en 1941, il entre dans la Résistance, passe en Espagne et rejoint l'Afrique du Nord. Il se bat en Tunisie. Il débarque à la tête de son escadron le 15 août 1944 en Provence et fait dans la Première Armée française les campagnes de France et d'Allemagne. Il est remarqué par le général de Lattre de Tassigny qui le prend comme chef de cabinet. C'est à ce titre qu'il assiste à la capitulation sans condition de l'Allemagne nazie le 8 mai 1945 à Berlin.

Son nom a été choisi pour représenter la cent vingtième promotion des Officiers de réserve spécialistes d’état major (ORSEM) en août 2007[1].

PalmarèsModifier

Jeux olympiquesModifier

Championnats du mondeModifier

  •   Médaille d'argent au fleuret par équipe en 1935

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier