Ouvrir le menu principal

Religion en Israël et dans les territoires occupés

Religion par pays

Sommaire

IsraëlModifier

Israël a une population de 8 972 000 habitants (recensement au 31 décembre 2018), parmi lesquels 74,3% de juifs (soit 6 668 000 personnes) et 20,9 % d’Arabes israéliens (soit 1 878 000 personnes)[1], principalement musulmans, mais aussi une minorité chrétienne, auxquels il faut ajouter une minorité musulmane non arabe et 306 000 nouveaux immigrants qui sont enregistrés au Ministère de l’Intérieur comme « non juifs » et qui constituent 4,8 % de la population israélienne (soit 426 000 personnes). Les travailleurs étrangers qui vivent en Israël ne sont pas inclus dans ces données et sont estimés à 203 000 personnes à la fin de 2011[2].

Israël est le seul pays au monde avec une majorité juive, voire avec plus de 2 % de population juive.

 
Vue sur le minaret de la mosquée al-Aqsa, le Dôme du Rocher et le Kotel, Jérusalem

Selon le Rapport annuel 2007 réalisé par les États-Unis sur la liberté de religion dans le monde[3], en Israël même, les relations entre les groupes religieux sont souvent tendues.

En 2017, les Églises catholique, grecque orthodoxe, arménienne et luthérienne s'unissent pour dénoncer les tentatives de l’État israelien de « saper la présence chrétienne » dans le pays et à Jérusalem en particulier[4].

Territoires occupésModifier

Selon le même rapport, la violence se poursuivant depuis le début de la seconde Intifada a considérablement réduit, la pratique religieuse dans de nombreuses régions des territoires occupés et endommagé des lieux de culte et des lieux sacrés. La politique du bouclage appliquée dans les « Territoires occupés » en réaction aux attaques séparatistes, et en particulier la construction d'un mur de sécurité par le gouvernement israélien, limite considérablement l'accès aux lieux saints et gêne le travail des organisations religieuses. Le rapport note toutefois que le gouvernement a tenté d'en réduire l'impact de la gêne sur les communautés religieuses.

Autres articlesModifier

Note et référenceModifier

  1. (en) « Population of Israel », sur www.cbs.gov.il, (consulté le 11 avril 2019)
  2. « Israel Religion Facts & Stats », sur www.nationmaster.com (consulté le 11 avril 2019)
  3. Résumé analytique du Rapport 2006 sur la liberté de religion dans le monde
  4. « Les Églises de Jérusalem tirent la sonnette d'alarme : Israël "tente de saper la présence chrétienne" », L'Orient-Le Jour,‎ (lire en ligne, consulté le 7 septembre 2017)