Ouvrir le menu principal
Fidèles à la sortie de la messe dans une mission catholique de l'État des Lacs
Église de Yirol, administrée par les comboniens.

Les religions les plus répandues au Soudan du Sud sont le christianisme et les diverses religions traditionnelles. L'Église catholique au Soudan du Sud représente plus de 37,5% de la population.

La majorité des habitants (60,5 %) de ce pays sont de confession chrétienne. Ils se répartissent principalement entre catholiques qui comptent près de 3 millions de fidèles[1] (évangélisés depuis la fin du XIXe siècle par les comboniens italiens), et protestants de l'Église épiscopale du Soudan, qui regrouperait près de 2,5 millions de fidèles (évangélisés par les Anglo-Américains). Les Églises évangéliques complètent le tableau. Quant aux animistes, ils représentent 32,9 %, et les musulmans 6,2 %[2].

L'animisme du Soudan du Sud est fortement imprégné par le christianisme. Jésus-Christ y est la principale figure religieuse, mais les plantes et les animaux y ont également un caractère sacré[3],[4],[5].

Sommaire

Notes et référencesModifier

  1. Cette présence catholique est largement due au travail de la Mission des pères comboniens
  2. (en)The Pew Forum - Global Religious Landscape
  3. Kaufmann, E.P. Rethinking ethnicity: majority groups and dominant minorities. Routledge, 2004, p. 45.
  4. Minahan, J. Encyclopedia of the Stateless Nations: S-Z. Greenwood Press, 2002, p. 1786.
  5. Arnold, G. « Book Review: Douglas H. Johnson, The Root Causes of Sudan's Civil Wars », African Journal of Political Science Vol.8 No. 1, 2003, p. 147.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier