Ouvrir le menu principal

Relations entre la Bosnie-Herzégovine et l'Union européenne

Relations entre la Bosnie-Herzégovine et l'Union européenne
Drapeau de la Bosnie-Herzégovine
Drapeau de l’Union européenne
Bosnie-Herzégovine et Union européenne
Bosnie-Herzégovine Union européenne
Ambassades
Mission de la Bosnie-Herzégovine auprès de l'Union européenne
  Ambassadeur Lidija Topić
  Adresse Rue de I'Industrie 22
1040 Bruxelles
Belgique
  Site web Site de la mission
Délégation de l'Union européenne en Bosnie-Herzégovine
  Ambassadeur Lars-Gunnar Wigemark
  Adresse Skenderija 3a
71000, Sarajevo
Bosnia and Herzegovina
  Site web Site de la délégation

Les relations entre la Bosnie-Herzégovine et l'Union européenne sont les relations qui furent établies officiellement lors de l'indépendance de la Bosnie-Herzégovine en 1992 avec les Communautés européennes (devenues Union européenne).

HistoriqueModifier

Indépendance et reconnaissance par les Communautés européennesModifier

Les relations entre la Bosnie-Herzégovine et la Communauté européenne furent établies officiellement à la suite de la reconnaissance de l'indépendance de la Bosnie-Herzégovine par la Communauté européenne le .

Guerre de Bosnie-HerzégovineModifier

Article détaillé : Guerre de Bosnie-Herzégovine.

Le 11 mars 2002, le Conseil adopte l'action commune 2002/210/PESC établissant la mission de police de l'Union européenne en Bosnie-Herzégovine dont le but était de renforcer les dispositifs policiers locaux et étatiques afin de lutter, notamment, contre le crime organisé[1].

Accord de stabilisation et d'association et statut de candidat potentielModifier

Le pays participe au processus de stabilisation et d'association dans les Balkans et a été reconnue comme candidat potentiel à l'adhésion à l'Union européenne en 2003[2].

Mission EUFOR AltheaModifier

Le 12 juillet 2004, conformément à l'accord-cadre général pour a paix en Bosnie-Herzégovine (qui contient des dispositions sur l'établissement d'une force militaire multinationale pour mettre en œuvre la paix[3]) et après l'aval du Conseil de sécurité des Nations unies, le Conseil adopte deux actions communes : l'action commune 2004/569/PESC concernant le mandat du représentant spécial de l'UE en Bosnie-et-Herzégovine ; et l'action commune 2004/570/PESC relative à l'opération militaire de l'UE dans ce pays : EUFOR Althea[4].

Demande d'adhésionModifier

Le , Dragan Čović, président collégial de la Bosnie-Herzégovine, dépose sa demande d'adhésion à l'Union européenne[5].

SourcesModifier

RéférencesModifier

BibliographieModifier

  • Avdic Selma, L'Union européenne - Bosnie-Herzégovine : L'adhésion de la Bosnie-Herzégovine à l'Union européenne est-elle possible ?, Éditions universitaires européennes, 92 p. (ISBN 978-6-1315-9173-0)
  • Le Figaro, « UE : la Bosnie dépose sa demande d'adhésion », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, OCLC 186364623, lire en ligne)
  • Action commune  2004/569/PESC du Conseil relative au mandat du représentant spécial de l'Union européenne en Bosnie-et-Herzégovine et abrogeant l'action commune 2002/211/PESC, 32004E0569, adoptée le 12 juillet 2004, JO du 28 juillet 2004, p. 7-9, entrée en vigueur le 12 juillet 2004 [consulter en ligne, notice bibliographique]
  • Action commune  2004/570/PESC du Conseil concernant l'opération militaire de l'Union européenne en Bosnie-et-Herzégovine, 32004E0570, adoptée le 12 juillet 2004, JO du 28 juillet 2004, p. 10-14, entrée en vigueur le 12 juillet 2004 [consulter en ligne, notice bibliographique]

ComplémentsModifier