Relapse (album d'Eminem)

album d'Eminem, sorti en 2009

Relapse

Album de Eminem
Sortie Drapeau des États-Unis
Drapeau des États-Unis (réédition)
Enregistré 2007 - 2009
Orlando, Floride
Ferndale, Michigan
Sherman Oaks, Californie
Las Vegas, Nevada[1]
Durée 76:16
Genre Rap Hardcore, Horrorcore[2]
Producteur Dawaun Parker, Dr. Dre, Doc Ish, Eminem, Mark Batson, Trevor Lawrence Junior[1], Boi-1da
Label Aftermath/Interscope/Shady

Albums de Eminem

Singles

  1. Crack a Bottle
    Sortie : 2 février 2009
  2. We Made You
    Sortie : 7 avril 2009
  3. 3 a.m.
    Sortie : 23 avril 2009
  4. Old Time's Sake (single promotionnel)
    Sortie : 2 juin 2009
  5. Beautiful
    Sortie : 11 août 2009

Relapse, stylisé RELAPSƎ est le sixième album studio d'Eminem sorti en France le et le aux États-Unis. Le successeur d' Encore sorti en 2004 est publié par les labels Shady Records, Aftermath Entertainment et Interscope Records. L'album signe le retour d'Eminem sur la scène musicale après quatre ans d'absence due au blocage de l'écrivain et à une addiction aux somnifères faisant suite à la mort de son meilleur ami Proof en 2006.

L'enregistrement de Relapse a eu lieu entre 2007 et 2009 dans des studios de Détroit, Orlando, Sherman Oaks et de Las Vegas en compagnie de producteurs comme Dr. Dre, producteur exécutif ou encore Dawaun Parker et Doc Ish. Eminem a invité Dr. Dre et 50 Cent, deux membres du label Aftermath, à venir participer aux titres Old Time's Sake et Crack a Bottle. L'album peut être considéré comme un album concept, le rappeur abordant des thèmes récurrents dans la plupart des chansons, à savoir la drogue, les rechutes et son personnage diabolique de Slim Shady. Pour la promotion de l'album, Eminem a participé à de nombreuses émissions de télévision, tant aux États-Unis qu'en Europe. Cela dit, il n'a pas fait de tournée internationale, voulant rester auprès de sa fille. Certains morceaux ont tout de même été interprétés lors de la tournée promotionnelle de son septième album, The Recovery Tour.

Commercialement, Relapse est un semi-échec. En effet, les ventes restent très importantes mais sont les plus faibles du rappeur avec le label Aftermath. L'album s'écoule à 608 000 exemplaires en première semaine d’exploitation, atteignant la première place du Billboard 200. Il se classa également à la première position dans de nombreux pays comme en France, en Australie, au Canada, au Japon ou encore au Royaume-Uni. Relapse s'est aujourd'hui vendu à plus de deux millions d'exemplaires aux États-Unis pour plus de 5 millions dans le monde. L'album a permis à Eminem de remporter son quatrième Grammy Award du meilleur album de rap.

L'album a reçu, généralement, des critiques mitigées de la part de la presse spécialisée. Ils soulignent l'habileté du rappeur, mais lui reproche d'autre part de traiter toujours des mêmes sujets sur cet album, ainsi que son côté trop horrorcore et ses paroles violentes. Au fil des années, l'album a reçu un fort gain de popularité de la part des critiques et des fans, la plupart le qualifiant comme l'album le plus sous-estimé du rappeur. Aujourd’hui, cet album est considéré par la plupart des fans du rappeur, comme un classique du rap.

Le premier single, intitulé Crack a Bottle, a été diffusé comme chanson promotionnelle à la suite de sa fuite sur internet. Cela n'a pas empêché le titre, sorti le , de rencontrer un grand succès, se classant à la première place du Billboard Hot 100 aux États-Unis et au Canada. Le second single, We Made You rencontra également un succès important, arrivant à la première place en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Irlande. Comme souvent avec les singles d'Eminem, le titre créa la polémique à cause de ses attaques virulentes contre des personnalités influentes du showbiz ou de la politique. Le troisième extrait de l'album à être dévoilé fut 3 a.m., une chanson d'horreur où Eminem se met en scène comme un tueur en série racontant ses meurtres. Le morceau n'obtint pas le même succès que ses prédécesseurs à cause de son contenu explicite, un frein pour sa diffusion en radio et à la télévision. Le titre Old Time's Sake est sorti en tant que quatrième single après le lancement de Relapse tout comme Beautiful, qui quant à lui connut un grand succès à la fois commercial et critique.

ConceptionModifier

GenèseModifier

Depuis 2005, Eminem a décidé de faire une pause dans sa carrière en solo pour se consacrer au métier de producteur pour d'autres rappeurs, en particulier ceux signés sur son label, Shady Records[3]. Cependant, Eminem débuta sa pré-retraite après avoir annulé la tournée européenne de son Anger Management Tour pour cause de fatigue et d'une addiction aux somnifères[4],[5]. L'année suivante, Eminem s'est remarié avec son ex-femme Kimberly Scott, mais après onze mois, ce mariage s'est soldé par un second divorce[6]. En 2006 également, Proof, son meilleur ami et rappeur signé sur son label, est tué au cours d'une altercation à la sortie d'une boîte de nuit de Détroit. Dévasté, Eminem rechuta dans l'addiction aux médicaments et s'est de plus en plus renfermé sur lui-même[6],[7],[5]. Dans une interview de pour XXL, Eminem parle de l'impact de la mort de Proof sur lui:

« Tout le monde a souffert de la disparition de Proof, ses enfants, sa femme, tout le monde. Mais, pour je ne sais quelle raison, avec du recul, je me sentais comme si ce n'était arrivé qu'à moi. peut être qu'à l'époque j'étais un peu égoïste par rapport à tout ça. Cela m'a frappé si fort. J'étais comme prit de court. Je rentrais dans un monde où tout était noir avec tout, la drogue, mes démons, tout. Et plus je consommais de drogue, plus je prenais d'antidépresseurs et plus j'étais déprimé, plus je me détestais moi-même[8]. »

Des rumeurs sur un futur album d'Eminem ont commencé à circuler dès l'été 2007 avec des annonces de rappeurs comme 50 Cent ou Stat Quo, tous deux signés chez Shady Records[9],[10]. Bizarre, membre du groupe D12, a également indiqué que la sortie du troisième album du groupe était repoussée car Interscope Records voulait sortir le nouvel album d'Eminem avant. À la fin de l'année, différents rappeurs ou producteurs proches d'Eminem et de Shady Records, dont The Alchemist, Bishop Lamont, Ca$his ou Obie Trice, ont confirmé à différentes occasions que le rappeur travaillait bien sur son sixième album studio[11],[12],[13]. Le , lors d'une interview pour la radio Hot 97, Eminem avoua qu'il était dans un flou artistique et qu'il n'était pas sûr d'être en mesure de sortir un nouvel album dans un futur proche. Il ajouta qu'il était constamment en studio et qu'il avait mis une croix sur ses problèmes personnels[14]. Cependant, en , il est hospitalisé à la suite d'une surdose de méthadone[15]. Début 2008, le rappeur entame un programme en douze étapes pour guérir de son addiction. Dans une interview, il indiqua être devenu sobre le [15].

EnregistrementModifier

Lors des premières séances d'enregistrement pour Relapse, Eminem invite son collaborateur de longue date, Jeff Bass des Bass Brothers. Ils ont travaillé sur 25 morceaux, deux ans après le traitement d'Eminem contre son addiction aux somnifères de 2005[7],[16]. Après la mort de Proof, Eminem fut confronté au blocage de l'écrivain et il trouvait que tout ce qu'il écrivait n'était pas satisfaisant[8]. Pour remédier à cela, Bass changea de style de production, privilégiant des textes plus profonds au "story-telling"[16]. Eminem pourrait alors faire un freestyle ou bien enregistrer une ligne à la fois, arrêter la bande son et en enregistrer une autre en improvisant[8]. Au même moment, Joel Martin, gérant des droits sur les chansons d'Eminem commença à collecter de nombreux enregistrements du rappeur. Régulièrement, le rappeur enregistrait ou produisait des instrumentaux pour d'autres artistes qu'il adorait et qu'il garda finalement de côté pour Relapse. Beautiful, produite par Eminem, est la seule chanson présente sur l'album qu'il a enregistrée à l'époque où il n'était pas sobre[17].

 
Le producteur d'Eminem, Dr. Dre, a participé à l'enregistrement de Relapse.

Eminem a acheté le studio Effigy à Ferndale en 2007, mettant un terme au contrat de l'équipe de production du studio 54, y compris les Bass Brothers[16],[18]. En , Dr. Dre accorda qu'il voulait consacrer deux mois à la production de Relapse[19]. Travailler avec Dr. Dre a permis à Eminem de se concentrer sur l'écriture et moins sur la production, prise en charge par le producteur originaire de Compton[20]. Eminem justifia le choix de Dr. Dre pour la production de l'album en indiquant qu'ils ont un passé musical commun et qu'ils sont en alchimie dans leurs choix musicaux[21]. Cela a permis à Eminem de faire des choix parmi le catalogue de Dr. Dre, ce qui lui a également permis d'expérimenter de nouveaux "flows"[22]. L'enregistrement de l'album s'est déroulé à Ferndale jusqu'au départ de l'équipe vers un nouveau studio en à Orlando en Floride[7],[8]. Par la suite, Eminem a commencé à écrire ses chansons si vite que cela était souvent plus long d'enregistrer celles-ci que de les écrire. Il justifie son élan créatif par son retour à la sobriété, accordant qu'il était libéré de la pagaille qui le bloquait pendant les dernières années[8]. Dr. Dre débuta le processus d'écriture de l'album en donnant des instrumentaux sur un CD à Eminem qui dans une pièce à côté les écoutait et les sélectionnait en fonction de celles qu'il préférait et qui l'inspirait le plus. Eminem écrivait les paroles en fonction des instrumentaux pendant que Dr. Dre et son équipe de production créaient d'autres musiques. Une fois que le rappeur considérait avoir écrit assez de chansons, il passait une journée entière en studio pour les enregistrer jusqu'à en perdre sa voix pour les jours qui suivent. À partir de là, il retournait écrire d'autres chansons[8]. Le processus continua ainsi pendant six mois, ce qui permettait à Eminem de sortir un second album, Relapse 2[23].

Durant cette phase d'enregistrement, quelques chansons prévues pour Relapse fuitèrent sur internet, y compris une version incomplète de Crack a Bottle[21]. La chanson fut terminée en et les rappeurs Dr. Dre et 50 Cent y font une apparition. Malgré ces fuites, l'album a été achevé en secret sans autres soucis, selon le quotidien britannique The Independent[7]. Même Polydor Records, la maison mère d'Interscope, n'avait pas d'informations sur l'album à cette époque[7]. Le , Eminem affirma être la seule personne avec Dr. Dre à être en possession de la version définitive de Relapse. Le manager du rappeur, Paul Rosenberg, affirma qu'un mois avant la sortie de l'album, les labels d'Eminem ne possédait pas la copie définitive pour prévenir contre les fuites.

MusiqueModifier

ContenuModifier

Relapse débute par un «skit», Dr. West. L'acteur Dominic West y fait la voix d'un conseiller pour arrêter la drogue peu fiable qui entraîne la rechute d'Eminem et sa re-consommation de drogue ainsi que le retour de son personnage diabolique Slim Shady[24],[25]. La piste suivante, 3 a.m., est une chanson d'horrorcore où Eminem se met dans la peau d'un tueur en série en pleine action pendant la nuit[26],[27]. Quand 3 a.m. est sorti en tant que single avant la sortie de l'album, Eminem accorda que la chanson reflétait bien l'esprit sombre qui prédomine sur Relapse[22]. Dans My Mom, le rappeur inculpe sa mère pour l'avoir incité à prendre de la drogue et raconte comment il est devenu dépendant à cause d'elle[28]. Eminem continue à régler ses comptes avec sa famille sur la piste suivante, Insane, où il s'imagine victime d'abus sexuel sur mineur[25]. Pour Eminem, le but d' Insane était de faire une chanson qui dégoûte l'auditeur «jusqu'à le faire dégueuler», ajoutant que le concept de la chanson est venu après avoir écrit la première ligne («Je suis né avec une bite dans le cerveau / Ouais, la tête totalement défoncée!»)[29]. Eminem attaque une fois encore Mariah Carey et son mari Nick Cannon dans le titre Bagpipes From Baghdad où il rappe sur un sample de pungi[30],[31].

   
Eminem se met dans la peau d'un homme qui agresse puis tue Lindsay Lohan et Britney Spears dans Same Song & Dance.

Après Hello où Eminem se représente après des années d'absences et de troubles mentaux, il continue ses fantaisies ultra-violente avec Same Song & Dance où il décrit en détail le kidnapping puis le meurtre de Lindsay Lohan et de Britney Spears[30]. La mélodie progressive de Same Song & Dance rappelle au rappeur un morceau pour danser, ce qu'il l'inspira à écrire quelque chose dans le but de «faire danser les femmes dessus et pas trop qu'elles se préoccupent de ce sur quoi elles dansent en faisant abstraction des paroles»[29]. Sur la neuvième chanson de l'album, We Made You, Eminem se moque de nombreuses célébrités et joue le rôle du "tueur en série des pop stars"[32]. Eminem indiqua en interview que toutes ses attaques contre les célébrités ne sont pas des attaques personnelles mais davantage des noms tirés au hasard pour qu'ils riment avec les mots qu'il souhaitait utiliser[33]. Dans Medicine Ball, Eminem se moque et imite Christopher Reeve, l'acteur de Superman décédé en 2004. Le but du titre est de faire rire les auditeurs, puis qu'ils se sentent mal d'avoir ri à propos d'une personne décédée[29]. La piste suivante, Stay Wide Awake met Eminem dans la peau d'un homme déséquilibré qui agresse et viole des femmes. Dr. Dre apparaît dans la chanson suivante, Old Time's Sake. Eminem décrit ce duo comme «fun et qui nous permet de nous remémorer des bons moments avec Dre». Eminem et Dr. Dre y prônent la consommation de marijuana, jugeant qu'elle inspire les artistes et qu'elle rapporte beaucoup d'argent[29]. Dans Must Be the Ganja, Eminem compare son addiction au travail en studio et à l'écriture de nouvelles chansons à la consommation de drogue[29].

Après le «skit» Mr. Mathers où Eminem est guéri à l'hôpital, Déjà Vu traite de son overdose de 2007 et de sa dépendance durant sa pré-retraite[15]. Dans ce titre, il explique à quel point cette dépendance l'a affecté durant les 5 années passées et le fait que sa propre fille a eu peur de son comportement[34]. Beautiful est une ballade qui sample Reaching Out de Queen + Paul Rodgers. Eminem dit avoir touché le fond pendant les dernières années et dit avoir perdu tout espoir pour le futur[29]. C'est un morceau qui tient à cœur à Eminem, rappelant que «toute personne qui est dans la merde, peut s'en sortir»[29]. Après le morceau Crack a Bottle auquel participent ses amis Dr. Dre et 50 Cent, l'album s'achève par Underground. Dans ce dernier morceau, Eminem cherche à retrouver le style de ses débuts dans l'underground et les paroles qui lui ont permis de se faire un nom au Hiphop Shop (petite scène de Détroit où les jeunes rappeurs, dont Eminem, s'affrontaient au cours de "battles"). À cette époque où il n'était pas encore connu, il pouvait dire ce qu'il voulait sans craindre la censure[35].

Production et style musicalModifier

Dans une interview pour XXL, Eminem décrit Relapse comme étant la fin de son processus de désintoxication. Le rappeur y met en scène une rechute dans la consommation de drogue et marque le retour de son personnage Slim Shady[8]. Selon le journaliste Datwon Thomas, les influences d'Eminem sont son propre passé avec la drogue et différentes émissions télévisées ou documentaires sur les crimes et les tueurs en série. Il ajoute que le rappeur était fasciné par «les "serial-killers", leurs esprits tordus et leurs états d'esprit»[15],[36]. Dans une interview pour The New York Times en , Eminem parle de sa vision des tueurs en série :

« Tu écoutes ces gens parler, ou tu les regardes, ils ont l'air si normaux. À quoi ressemble un tueur en série ? Il ne ressemble à rien de spécial. Il te ressemble. Ton voisin en est peut-être un. Si j'étais ton voisin, rien ne t'empêcherait d'en être un[15]. »

Le critique musical Robert Christgau interprète la première phrase de l'album qui contient l'expression « couloir de l'horreur » comme une indication d'Eminem sur le ton général de l'album, qui est considéré comme un album de rap horrorcore[37]. Ben Kaplan pour The Vancouver Courrier a également classé Relapse comme un album d'horreur. Ann Powers du Los Angeles Times affirme que les « scènes horrifiques » de l'album montrent Eminem comme un homme triste souffrant de sa thérapie[24].

RéceptionModifier

VentesModifier

L’un des albums les plus attendus de l’année 2009[38],[39],[40]., Relapse est aussi le best-seller album de hip-hop de l’année[41]. Dès sa sortie, l’album se classe à la première position sur Billboard 200 avec 608 000 albums écoulés dès la première semaine[42]. Au Canada, il s'est vendu à 64 000 exemplaires en première semaine et se classe no 1 sur Canadian Albums Chart[43]. Relapse a réussi à atteindre le top dans d’autres pays tels que l’Australie, la France, la Norvège, le Danemark et la Nouvelle-Zélande[44] et à être dans le top 5 dans d’autres pays comme l’Allemagne, l'Italie, la Finlande, l'Espagne, la Belgique, les Pays-Bas, l'Autriche, la Suisse et la Suède[45]. En , 1 986 000 albums ont été écoulés aux États-Unis[46]. L’album a été certifié double disque de platine par la Recording Industry Association of America le [47].

CritiquesModifier

Notation des critiques
Score cumulé
SiteNote
Metacritic59/100[48]
Compilation des critiques
PériodiqueNote
AllMusic 
Robert Christgau(B-)[49]
Entertainment eekly(A–)
The Guardian [50].
Pitchfork(4.8/10)[51]
PopMatters(3/10)[52]
Rolling Stone 
Slant Magazine [53]
USA Today3.5/4[54]
The Village Voice(non favorable)[55].

L'album a reçu des critiques mitigées à la fois de la part des critiques mais aussi des fans, malgré cela certains morceaux tels que 3 a.m., Stay Wide Awake, Beautiful et Deja Vu sont généralement très bien considérés[réf. nécessaire]. Après la sortie de l'album Recovery, Relapse a connu un fort gain de popularité de la part des fans, certains débattant sur la qualité des 2 albums, jugeant Relapse artistiquement plus abouti que Recovery.

Dans son album suivant, Eminem a critiqué l’album dans la chanson Not Afraid : « In fact, let's be honest, that last Relapse CD was "ehh". Perhaps I ran them accents into the ground. Relax, I ain't going back to that now. »[56] Cependant, Eminem reprend le fameux «accent Relapse» dans son outro de l’album Music to Be Murdered By side B. Le son est produit par S1 et Dr.Dre, ce dernier étant le producteur principal de l’album Relapse.

Dans une rétrospective en l'honneur d'Eminem, le magazine Complex a cité de nombreux morceaux de Relapse dans sa liste des 100 meilleurs morceaux de l'artiste, incluant Stay Wide Awake, Underground, 3 a.m., Insane et Déjà Vu respectivement à la 86e, 74e, 69e, 27e et 20e place[57].

Liste des morceauxModifier

Toutes les chansons sont écrites et composées par Eminem sauf mention contraire.

Relapse[58]
No TitreAuteurProducteurs Durée
1. Dr. West (skit)Marshall Mathers, Paul RosenbergDr.Dre, Eminem 1:29
2. 3 a.m.Mathers, Andre Young, Mark Batson, Dawaun Parker, Trevor Lawrence, Mike ElizondoDr.Dre 5:19
3. My MomMathers, Young, Batson, Parker, LawrenceDr.Dre 5:19
4. InsaneMathers, Young, Batson, Parker, Lawrence, ElizondoDr.Dre 3:01
5. Bagpipes From BaghdadMathers, Young, Batson, Parker, Lawrence, Elizondo, Sean CruseDr.Dre, Trevor Lawrencee, Jr. 4:43
6. HelloMathers, Young, Batson, Parker, LawrenceDr.Dre, Mark Batson 4:08
7. Tonya (skit)Mathers, RosenbergDr.Dre, Eminem, 0:42
8. Same Song & DanceMathers, Young, Batson, Parker, Lawrence, ElizondoDr.Dre, Dawaun Parker 4:06
9. We Made YouMathers, Young, Batson, Parker, Lawrence, Walter EganDr.Dre, Eminem, Doc Ish 4:30
10. Medicine BallMathers, Young, Batson, Parker, LawrenceDr.Dre, Mark Batson 3:57
11. Paul (skit)Mathers, RosenbergDr.Dre 0:19
12. Stay Wide AwakeMathers, Young, Batson, Parker, Lawrence, ElizondoDr.Dre 5:19
13. Old Time's Sake (featuring Dr. Dre)Mathers, Young, Batson, Parker, LawrenceDr.Dre, Mark Batson 4:38
14. Must Be the GanjaMathers, Young, Batson, Parker, LawrenceDr.Dre, Mark Batson 4:02
15. Mr. Mathers (skit)Mathers, RosenbergDr.Dre, Eminem 0:42
16. Déjà VuMathers, Young, Batson, Parker, Lawrence, CruseDr.Dre 4:43
17. BeautifulMathers, Luis Resto, J. Bass, Don Black, Andy HillEminem, Jeff Bass 6:32
18. Crack a Bottle (featuring Dr. Dre & 50 Cent)Mathers, Curtis Jackson, Young, Batson, Parker, Lawrence, Jean RenardDr.Dre 4:57
19. Steve berman (skit)Mathers, RosenbergDr.Dre 1:29
20. UndergroundMathers, Young, Batson, Parker, LawrenceDr.Dre 6:11
76:16
Titres bonus de l'édition spéciale[58]
No TitreAuteur Durée
21. My DarlingMathers, Young, Resto, Mike Strange 5:20
22. Careful What You Wish ForMathers, Resto, Steve King 3:47
85:23

ClipsModifier

  1. 3 a.m.
  2. We Made You
  3. Beautiful

Relapse 2 et Relapse: RefillModifier

Relapse: Refill

Album de Eminem
Sortie 21 Décembre 2009
Enregistré 2009
Durée 1:39:56
Genre Hip-hop
Label Aftermath, Shady Records, Interscope

Un Relapse 2 a rapidement été annoncé dès la sortie de cet album. À l'origine, il devait sortir fin 2009. Cependant Eminem annonça que l'album Relapse 2 ne sortirait pas et serait remplacé par Recovery qui est sorti le en France. Pour faire patienter les fans, une réédition de Relapse, intitulée Relapse: Refill, est commercialisée le [59]. Elle contient sept titres supplémentaires dont les titres déjà connus de Forever (avec Drake, Lil Wayne et Kanye West) et Taking My Ball (présent dans le jeu vidéo DJ Hero)[60].

Disque bonus de la réédition
Relapse: Refill[58]
No TitreAuteurProducteurs Durée
1. Forever (featuring Drake, Kanye West & Lil Wayne)Mathers, Aubrey Graham, Kanye West, Dwayne Carter, Matthew SamuelsBoi-1da 5:58
2. Hell Breaks Loose (featuring Dr. Dre)Mathers, Young, Batson, Parker, LawrenceDr.Dre, Mark Batson 4:04
3. Buffalo BillMathers, Young, Batson, Parker, Lawrence, ElizondoDr.Dre, Mark Batson 3:52
4. ElevatorMathers, RestoEminem, Luis Resto 4:52
5. Taking My BallMathers, Young, Batson, Parker, LawrenceDr.Dre 5:01
6. Music BoxMathers, Young, Batson, Parker, LawrenceDr.Dre, Dawaun Parker 5:05
7. Drop the Bomb on 'EmMathers, Young, Batson, Parker, LawrenceDr.Dre 4:48
99:56

ClassementsModifier

AlbumModifier

Pays / classement Meilleure
position
Certification Ventes
  Allemagne 2[61]   Or Relapse: Refill
  Australie (ARIA Charts) 1[62],[63]   Platine[62] 27 971[64]
  Autriche 2[63]   Or
  Belgique 1[63]   Or
  Canadian Albums Chart 1[65] 63 826[65]
  Corée du Sud 1[66] 10 000[66]
  Danemark 1[67]
  Espagne 3[68]
  Billboard 200 1   2 × Platine[69] 1 922 335+[70][2]
  Finlande 5[71]
  France[72] 1[73]   Or 70 000[74],[75]
  Grèce 2[76]
  Hongrie 14[77]
  Irlande 1[63],[78]   2 × Platine
  Israël 5[79]
  Italie 4[80]
  Japon 1[81]   Or[82] 100 000+
  Mexique 4
  Norvège 1[63]
  Nouvelle-Zélande[83] 1[84]   Platine[85]
  Pays-Bas 3[63]
  Pologne 1[86]
  UK Albums Chart 1[87]   Platine 365 000+
  Russie 3[88]   Or[88]
  Slovénie 2[89]
  Suède 3[63]
  Suisse[90] 2[63]   Platine[91]
  Taïwan 1[92]
  République tchèque 3[93]

SinglesModifier

Année Titre Classements
Billboard Hot 100   UK Singles Chart   Canadian Hot 100  
2009 We Made You 9 4 6
2009 3 a.m. 32 56 24
2009 Beautiful 17 12 8

Autres titresModifier

Année Titre Classements
Billboard Hot 100   UK Singles Chart   Canadian Hot 100  
2009 Crack a Bottle 1 4 1
2009 Old Time's Sake 25 61 14
2009 Insane 85
2009 Dr West (skit) 105

Succession des n°1 des chartsModifier

SortieModifier

Région Date label Format Catalogue
Australie[94] Universal Music CD 2703216
Allemagne[95] CD 0602527032160
CD
Pays Bas[97] CD 0602527032160
Danemark[98] CD
France[99] Polydor, Universal Music CD
Nouvelle Zélande[100] Universal Music 2703216
Pologne[101] 2708880
Portugal[102]
Russie[103] CD
Suède[104] CD
Royaume-Uni[105] Polydor CD 2703216
Brésil[106] Universal Music CD 602527032160
CD B001286302
CD 0602527032160
Espagne[109] CD
États-Unis Interscope CD 001286302
CD Clean 001286402
LP 001286301
Japan[110] Universal Music CD UICS-1190
CD + DVD UICS-9106
Argentine[111] CD

Notes et référencesModifier

  1. a et b Crédits issus du CD Relapse d'Eminem paru en 2009
  2. (en) « Consummer Guide Reviews », sur robertchristgau.com (consulté le 2 juillet 2013)
  3. (en) « Eminem and out? », sur The Age (consulté le 2 mai 2014)
  4. (en) « Eminem: Prescription drug Ambien ‘wiped out five years of my life’ », sur NME (consulté le 2 mai 2014)
  5. a et b (en) « Eminem treated for drug addiction », sur BBC News (consulté le 2 mai 2014)
  6. a et b (en) « Lost genius of rap back from the shadows », sur The Guardian (consulté le 2 mai 2014)
  7. a b c d et e (en) « Eminem: The fall and rise of a superstar », sur The Independant (consulté le 2 mai 2014)
  8. a b c d e f et g (en) « Eminem Speaks On Drugs, The Death Of Proof & Praises T.I. & Lil Wayne On New XXL Cover », sur XXL Mag (consulté le 2 mai 2014)
  9. (en) « 50 Cent Confirms Eminem Album », sur ContactMusic (consulté le 2 mai 2014)
  10. (en) « Stat Quo Speaks Exclusively About Shady/Aftermath Deal », sur Hip Hop DX (consulté le 2 mai 2014)
  11. (en) « Alchemist Speaks on Upcoming Album, Eminem », sur Hip Hop DX (consulté le 2 mai 2014)
  12. (en) « Interview with Bishop Lamont », sur Dub CNN (consulté le 2 mai 2014)
  13. (en) « Interview with Ca$his », sur Dub CNN (consulté le 2 mai 2014)
  14. (en) « Eminem says He Is "In Limbo" », sur MTV (consulté le 2 mai 2014)
  15. a b c d et e (en) « Get Clean, Come Back: Eminem’s Return », sur The New York Times (consulté le 2 mai 2014)
  16. a b et c (en) « Eminem Hits The Mic Again », sur RapSearch (consulté le 2 mai 2014)
  17. (en) « Eminem's "Beautiful" Hits iTunes », sur MTV (consulté le 2 mai 2014)
  18. (en) « Things have changed for Eminem », sur Detroit Free Press (consulté le 2 mai 2014)
  19. (en) « Dr. Dre, mix marathon man » (version du 11 octobre 2007 sur l'Internet Archive), sur 'Los Angeles Times'
  20. (en) « Eminem reveals more 'Relapse' new album details », sur NME (consulté le 2 mai 2014)
  21. a et b (en) « Exclusive: Eminem Talks New Album, Book », sur BillboardBiz (consulté le 2 mai 2014)
  22. a et b (en) « Eminem Opens Up About "Relapse," Acting, declares "I Am Back" », sur Rolling Stone Magazine (consulté le 2 mai 2014)
  23. (en) « Eminem's New Album Drops in May and Relapse 2 Later This Year », sur Universal Music (consulté le 2 mai 2014)
  24. a et b (en) « Album review: Eminem's 'Relapse' », sur Los Angeles Times (consulté le 3 mai 2014)
  25. a et b (en) « Mathers of the heart », sur The Sun (consulté le 3 mai 2014)
  26. (en) « Eminem becomes psychotic murderer in violent video for new single '3am' », sur NME (consulté le 3 mai 2014)
  27. (en) « Eminem's Next Single, "3 a.m.", Leaks Online », sur MTV (consulté le 3 mai 2014)
  28. (en) « Albums Reviews: Relapse », sur Rolling Stone (consulté le 3 mai 2014)
  29. a b c d e f et g Eminem: The Pre-Relapse Special, Interview pour Shade 45, New York City, 15 mai 2009
  30. a et b (en) « Review by Stephen Thomas Erlewine », sur Allmusic (consulté le 3 mai 2014)
  31. (en) « Relapse Review », sur Entertainment Weekly (consulté le 3 mai 2014)
  32. (en) « The Eminem interview », sur Metro News (consulté le 3 mai 2014)
  33. (en) « Eminem Talks About His New Album Relapse », sur YouTube (consulté le 3 mai 2014)
  34. (en) « Relapse Is Scary, Funny And Personal », sur MTV (consulté le 3 mai 2014)
  35. (en) « Famed Eminem Shop Reopens », sur Rolling Stone Magazine (consulté le 3 mai 2014)
  36. (en) « Eminem Album Show Influence On True-Crime TV », sur MTV (consulté le 3 mai 2014)
  37. (en) « Eminem: A 'Relapse' Of Horror? », sur NPR (consulté le 3 mai 2014)
  38. « 20 Most Anticipated Hip-Hop Albums of 2009 - The Most Wanted Rap Albums of 2009 », Rap.about.com (consulté le 25 juin 2010)
  39. Published 1/2/09 by, « Wired Music: The Top 10 Most Anticipated Albums of 2009 at The Insider », Theinsider.com (consulté le 25 juin 2010)
  40. « The Most Wanted Rap Albums of 2009 », Therapup.uproxx.com, (consulté le 25 juin 2010)
  41. .EMINEM TO RELEASE RELAPSE: REFILL ON DECEMBER 21ST Eminem.com. Consulté le 28-02-2010.
  42. « Eminem's 'Relapse' tops charts for 2009 with 608,000 sales in one week », Associated Press, (consulté le 28 mai 2009)
  43. John Williams, « Eminem reclaims No. 1 crown » [archive du ], sur JAM!, (consulté le 9 octobre 2010)
  44. « Eminem: Relapse (Chart-positions) », Swisscharts.com (consulté le 8 janvier 2010)
  45. « Eminem: Relapse (Chart-position for Germany) », Musicline.de (consulté le 8 janvier 2010)
  46. [1]
  47. « Gold & Platinum: Searchable Database », Recording Industry Association of America (consulté le 12 septembre 2010)
  48. « Eminem: Relapse (2009): Reviews », Metacritic.com (consulté le 19 mai 2009)
  49. « Robert Christgau: Consumer Guide: Eminem », sur robertchristgau.com (consulté le 14 juillet 2019)
  50. Petridis, Alexis. Review: Relapse. The Guardian. Consulté le 28-02- 2010
  51. Ian Cohen, « Review: Relapse », Pitchfork (consulté le 19 mai 2009)
  52. Alan Ranta, « Review: Relapse », PopMatters (consulté le 21 mai 2009)
  53. Eric Henderson, « Review: Relapse » [archive du ], Slant Magazine (consulté le 21 mai 2009)
  54. Steve Jones, « Review: Relapse », USA Today, (consulté le 21 mai 2009)
  55. Weber, Theon. Review: Relapse. The Village Voice. Consulté le 28-02-2010.
  56. (en) « Eminem: 'Relapse', 'Recovery', and Rebirth », sur theatlantic.com, (consulté le 28 avril 2018)
  57. (en) Gabriel Alvarez, « The Best Eminem Songs », sur complex.com, (consulté le 14 septembre 2020).
  58. a b c et d « Eminem– Relaspe », sur discogs.com, Discogs
  59. http://www.rap2k.com/news-rap-120057-eminem-sort-une-reedition-de-relapse-refill.html
  60. http://www.eminem.com/discography/detail.aspx?pid=2473
  61. http://www.mix1.de/charts/longplaycharts.htm
  62. a et b « Top 50 Albums Chart - Australian Recording Industry Association », ARIA (consulté le 24 mai 2009)
  63. a b c d e f g et h « Eminem - Relapse - Music Charts », αCharts.us (consulté le 28 mai 2009)
  64. « Eminem Outsells Green Day », Undercover, (consulté le 25 mai 2009)
  65. a et b http://theyoungfreshnew.com/2009/05/27/soundscan-update-eminem-the-relapse-debuts-at-no1/
  66. a et b http://www.hanteo.com/rank/chart.asp?Page=yearly&genre=pop
  67. http://www.hitlisterne.dk/lister.asp?list=a40
  68. http://www.promusicae.org/espanol.html
  69. https://www.riaa.com/goldandplatinumdata.php?resultpage=1&table=SEARCH_RESULTS&action=&title=&artist=Eminem&sort=Artist&perPage=50
  70. « Eminem Says 'Relapse 2' Recording Complete, 50 Cent Rap Battle Included », Billboard.com (consulté le 7 octobre 2009)
  71. Suomen virallinen lista
  72. Voir Liste des numéros 1 du Top Albums français
  73. http://www.disqueenfrance.com/fr/monopage.xml?id=256595
  74. « Le Point – Actualité Politique, Monde, France, Économie, High-Tech, Culture », sur Le Point.fr (consulté le 14 septembre 2020).
  75. (en) Paquito, « Eminem / Recovery », sur chartsinfrance.net, (consulté le 14 septembre 2020).
  76. http://www.musicsnews.com/pages/GREECE-Charts,-Album
  77. http://www.mahasz.hu/m/?menu=slagerlistak&menu2=top_40_album_es_valogataslemez_lista
  78. http://www.irma.ie/aucharts.asp#albums
  79. http://www.musicaneto.com/best_sellings.asp?counter=1
  80. http://www.fimi.it/classifiche_result_artisti.php?anno=2009&mese=05&id=244 « Copie archivée » (version du 23 février 2012 sur l'Internet Archive)
  81. (ja) -, « エミネム、洋楽HIPHOPソロで史上初の首位獲得 », sur co.jp, ORICON NEWS,‎ (consulté le 14 septembre 2020).
  82. (ja) « ゴールド等認定作品一覧 2009年5月 », RIAJ (consulté le 19 septembre 2009)
  83. Voir Recording Industry Association of New Zealand
  84. http://www.rianz.org.nz/rianz/chart.asp
  85. http://www.radioscope.net.nz/index.php?option=com_content&task=view&id=79&Itemid=62
  86. http://olis.onyx.pl/listy/index.asp?lang=en
  87. (en) « Home - Angry Ape », sur Angry Ape (consulté le 14 septembre 2020).
  88. a et b http://2m-online.ru/news/detail.php?ID=5307
  89. http://www.rtvslo.si/val202/news/article/34
  90. Voir Classements musicaux en Suisse
  91. http://swisscharts.com/awards.asp?year=2009
  92. http://www.g-music.com.tw/GMusicBillboard2.aspx
  93. http://www.ifpicr.cz/hitparada/index.php?hitp=P
  94. « Aussie Stores Break Eminem Embargo », sur Undercover, (consulté le 15 mai 2009)
  95. (de) « Universal Music - Eminem - Detail - Relapse (CD) » [archive du ], sur Universal Music (consulté le 14 juin 2009)
  96. (it) « SLIM SHADY IS BACK! », sur Universal Music Italy, (consulté le 13 avril 2009)
  97. (nl) « Langverwachte cd Eminem op 15 mei in winkels », sur Algemeen Nederlands Persbureau, (consulté le 17 mars 2009)
  98. (da) « Eminem offentligører udgivelsesdato », sur Gaffa, (consulté le 19 mars 2009)
  99. « Slim Shady Is Back! », sur Universal Music France, (consulté le 12 avril 2009)
  100. « Eminem lays boot into Kim Kadashian's booty in We Made You », sur The Daily Telegraph, (consulté le 12 avril 2009)
  101. (pl) « Relapse (Polska Cena) », sur Universal Music Poland (consulté le 14 juin 2009)
  102. (pt) « O regresso de Slim Shady » [archive du ], sur Universal Music Portugal (consulté le 12 avril 2009)
  103. (ru) « Эминем возвращается » [archive du ], sur Universal Music Russia,‎ (consulté le 13 avril 2009)
  104. (sv) « Eminems nya skiva kommer i maj » [archive du ], sur TT Spektra (through Göteborgs-Posten), Tidningarnas Telegrambyrå, (consulté le 14 avril 2009)
  105. « Relapse (2009) », sur HMV Group (consulté le 12 avril 2009)
  106. « Eminem lança single do novo álbum “Relapse”, que sai em maio. » (version du 28 juin 2009 sur l'Internet Archive),
  107. « Relapse/ Explicit by Eminem », sur HMV Group (consulté le 12 mai 2009)
  108. « Eminem - RELAPSE » [archive du ], sur Universal Music India (consulté le 14 mai 2009)
  109. (es) « EMINEM: Presenta su nuevo y esperado vídeo "We Made You" » [archive du ], sur Universal Music Spain, (consulté le 12 avril 2009)
  110. (ja) « EMIN∃M :: DISCOGRAPHY », sur Universal Music Japan (consulté le 19 mars 2009)
  111. (es) « Hoy 28 de Mayo se edita en nuestro país el nuevo álbum de Eminem "Relapse" », sur Universal Music Argentina, (consulté le 14 juin 2009)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :