Ouvrir le menu principal

Reinhard Furrer

astronaute allemand
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Furrer.

Reinhard Furrer
Image illustrative de l’article Reinhard Furrer

Nationalité Drapeau de l'Allemagne allemand
Sélection Groupe Spacelab D-1, 1982
Naissance
Wörgl (Troisième Reich)
Décès (à 54 ans)
Berlin (Allemagne)
Durée cumulée des missions 7 j 44 min
Mission(s) Challenger (STS-61-A)
Insigne(s) STS-61-a-patch.png

Reinhard Alfred Furrer, né le à Wörgl et mort le à Berlin, est un astronaute allemand qui a effectué une mission en 1985 en tant que spécialiste de mission à bord de la navette spatiale américaine.

BiographieModifier

Reinhard Furrer est né à Wörgl. Il effectue des études supérieures de physique à l'université de Kiel puis à l'université libre de Berlin où il décroche un doctorat en 1972. À l'époque il participe à la construction du tunnel 57 qui passe sous le mur de Berlin et permet à 57 Allemands de l'Est de passer à l'ouest mais qui cause la mort du jeune officier Egon Schultz. En 1974, il est professeur assistant puis devient professeur d'université à Stuttgart en 1979. Il effectue un séjour de deux ans en tant que chercheur invité à l'Argonne National Laboratory et à l'université de Chicago (États-Unis) en 1980-1981. En 1977 Furrer se porte candidat auprès de l'agence spatiale allemande (DFVLR aujourd'hui Deutsches Zentrum für Luft- und Raumfahrt ou DLR) pour devenir astronaute et participer à la première mission du laboratoire spatial Spacelab. Celui-ci, construit en grande partie en Allemagne, doit voler dans la soute de la navette spatiale américaine. Ulf Merbold est préféré à Furrer mais ce dernier est finalement sélectionné en 1982 pour le deuxième vol de Spacelab. Il participe ainsi en tant que spécialiste de mission au vol STS-61-A qui a lieu en octobre 1985[1].

Après ce vol, il retourne, en 1987, à l'enseignement et occupe le poste de directeur des sciences spatiales à l'université libre de Berlin. Furrer est un pilote d'avion expérimenté qui a effectué de nombreux raids en monomoteur. Le , au cours d'un meeting aérien, il est tué en effectuant une figure de voltige aérienne à bord d'un chasseur de la Seconde Guerre mondiale de type Messerschmitt Bf 108[1].

Vol effectuéModifier

Il réalise un unique vol en tant que spécialiste de charge utile, le , à bord du vol Challenger STS-61-A.

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « Reinhard Furrer », Lyndon B. Johnson Space Center (consulté le 8 aout 2015)

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier