Ouvrir le menu principal
Reginald Grey
Fonction
Lord de Marche (en)
Titre de noblesse
Baron
Biographie
Naissance
Décès
Activité
DirigeantVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Reginald Grey (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Conjoint
Enfants
Jean Grey
Margaret Grey, Lady Bonville (en)
Edward Grey (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Coat of Arms of Sir John Grey, KG.png
blason
Armes de Grey de Ruthyn.

Reginald Grey, 3e baron Grey de Ruthyn (v. 1362 – ), était un noble anglais des Marches galloises. Il joue un rôle important dans le déclenchement de la révolte d'Owain Glyndŵr.

Grey succède à son père Reginald en août 1388. Les tenants successifs du titre de baron Grey de Ruthyn de Dyffryn Clwyd étaient des propriétaires terriens anglais ayant la réputation d'être anti-gallois. Owain Glyndŵr était en conflit avec eux depuis longtemps au sujet de terres. En 1399, Owain en appelle au Parlement pour résoudre le conflit et obtient gain de cause.

Après la destitution de Richard II, Grey use de son influence et de son amitié auprès du nouveau roi Henri IV pour obtenir une révision de cette décision. Owain Glyndŵr fait appel mais son recours est rejeté sans le moindre examen. Grey parvient également à dissimuler la convocation royale enjoignant à Owain de rejoindre la campagne du roi contre l’Écosse. En tant que vassal du roi anglais, Owain est dans l'obligation de fournir des troupes, comme il l'a fait dans le passé. En ne répondant pas à l'ordre royal, il se rend donc coupable de trahison. Il s'ensuit que le roi Henri déclare Owain traître et ordonne la confiscation de ses terres. Le roi confie à Grey le soin de s'occuper d'Owain.

Owain s'autoproclame prince de Galles le 16 septembre 1400 [1]. Après plusieurs batailles indécises entre Anglais et Gallois durant l'année 1401, Grey est capturé en janvier 1402 par Glyndŵr près de Ruthin, qui le garde prisonnier pendant une année, jusqu'à ce qu'il reçoive le versement d'une importante rançon de 100 000 marcs de la part d'Henri IV. Le remboursement de cette dette envers le roi conduit d'ailleurs la famille de Grey à la ruine. Grey doit jurer pendant son emprisonnement de ne plus combattre Glyndŵr.

Grey ne joue par la suite aucun grand rôle militaire dans la suppression de la révolte de Glyndŵr. En 1415, il sert au Conseil de régence lors de l'absence d'Henri V en France. Il combat pour ce même roi en France en 1420 et 1421.

Grey mourut en 1440. Son fils aîné John étant mort en 1439, c'est son petit-fils Edmund qui hérita de ses titres.

Notes et référencesModifier

  1. Profile of Reginald Grey, 3rd Baron Grey de Ruthyn, Oxford History of England, 1399-1485, pp. 37-38, 46, 51.