Ouvrir le menu principal

Reggada / Areggada
                       (am) ⴰⵔⴳⴳⴰⴷⴰ
Origines stylistiques Musique Marocaine
Origines culturelles Béni-Znassen
Instruments typiques instruments traditionnels: Adjoun, Tamja, Ghaita, Zamar et moderne: synthétiseur
Popularité Musique traditionnelle populaire du Rif
Voir aussi Aarfa, Nhari

Genres dérivés

Aarfa

Genres associés

Aarfa

La Reggada (en berbère : ⴰⵔⴳⴳⴰⴷⴰ) est un genre musical marocain originaire de la province de Berkane, plus précisement de la ville Ain Reggada (région de Oujda).

Origine

La musique reggada est issue d'un ancien folklore marocain, nommé Imdiazen en tamazight ou encore aarfa en darija . Il s'agit d'une danse guerrière folklorique répandue au sein des tribus zénètes.

Les danseurs de Aarfa, appelés Amdiaz ou Cheikh, forment une rangée côte à cote et danse au rythme du bendir (adjoun).

La reggada s'est propagé aussi jusque dans le reste du nord du Maroc, dans la région du Rif, ainsi que en Algérie et en Tunisie où ce style est assez appréciée.

Danse, rythme et instruments

Ce style musical est issu de la danse folklorique du patrimoine folklorique marocain qui a été modernisée en associant des instruments modernes aux instruments traditionnels. Ainsi le piano-synthétiseur est utilisé à la plus des flûtes traditionnelles.

Étymologie

Cette style musical fut appelé reggada dans les années 1980. Les villages de d'Aïn-Reggada ou Tala-n-Areggada, près de Berkane (la source qui dort, en raison de son caractère capricieux), ainsi que le village d'Adrar-n-Arreggada (la montagne qui dort) situé entre Aknoul et Midar, auraient donné leurs nom à cette musique mais il s'agirait avant tout d'une étymologie populaire.

Références