Record d'altitude

liste d'un projet Wikimedia

Depuis qu'il existe des engins volants, l'homme a tenté de les faire voler toujours plus haut.

À l'époque contemporaine, un témoignage et une mesure ont permis de constituer un record en bonne et due forme. Dans l'antiquité, aucun témoignage fiable ne permet d'estimer avec précision les records (y compris le vol d'Icare, pure fiction).

Il existe un nombre presque illimité de catégories de records d'altitude :

  • selon la catégorie d'aéronef (avion, ballon, satellite, etc.)
  • selon une sous-catégorie (avion de ligne, avion militaire, etc.)
  • selon le pilote (seul, à plusieurs, femme, homme, etc.)
  • selon diverses circonstances

Historique des records absolus d'altitudeModifier

  • Il y a plusieurs milliers d'années : les cerfs-volants chinois s'élèvent à quelques centaines de mètres
  •  : premier vol libre d'une montgolfière : 400 m environ
  •  : premier vol d'une montgolfière, habitée par des animaux : 500 m
  •  : premier vol humain, par Jean-François Pilâtre de Rozier et le marquis d'Arlandes : 1 000 m
  •  : Jacques Charles atteint 3 300 m avec un ballon à l'hydrogène, le jour de son vol inaugural
  • Jean-Baptiste Biot et Louis Joseph Gay-Lussac : 4 000 m en ballon
  • 1803 Robertson et Lhoest : 7 400 m en ballon
  • Gay-Lussac : 7 016 m en ballon
  • James Glaisher et Henry Coxwell : 8 800 m ou plus (estimation personnelle) en ballon
  • Pendant la guerre de 14-18, le Canon de Paris envoie des obus à 42 km d'altitude
  • En 1944, le missile V2 atteint 96 km d'altitude
  • Le , le satellite Spoutnik 1 atteint 950 km (vol non habité)
  • Entre le 12 et le , la capsule Gemini 11 atteint 1 373 km (Charles « Pete » Conrad et Richard Gordon)
  • Le , la sonde Luna 1 atteint une distance de 113 000 km. Elle continuera son voyage en se mettant en orbite solaire.
  • Lancée en 1972, la sonde Pioneer 10 est la première à atteindre la ceinture d'astéroïdes, puis la première à sortir de l'héliosphère. Elle serait actuellement à 80 UA, soit 12 milliards de kilomètres.
  • Le record absolu d'altitude (ou d'éloignement du système solaire !), toujours en évolution, est celui de la sonde spatiale Voyager 1, qui a dépassé (mais dans une autre direction) Pioneer 10 en , atteignant actuellement 100 UA du Soleil, soit 15 milliards de kilomètres en . Cette distance serait située à 120 UA du Soleil en [1]. En juillet 2021, Voyager 1 est à 153 UA du Soleil, soit 22,9 milliards de kilomètres[2].

MontgolfièreModifier

La FAI reconnaît plusieurs catégories pour homologuer ces records, notamment en fonction du volume du ballon.

  • Le record absolu figure dans la catégorie des plus de 22 000 m3. Il est de 21 027 m. Il a été obtenu le par Vijaypat Singhania (Indien) sur le ballon AX-15 au départ de Mumbai (Inde)[réf. nécessaire]

BallonModifier

DirigeableModifier

AvionModifier

Records masculins[8]
Records féminins

Avion-fuséeModifier

  • Le , l'avion X-15 atteint 95 940 m (Robert M. White)
  • Le , l'avion X-15 atteint 107 960 m (Joe Walker)
  • Le , l'avion SpaceShipOne atteint 111 996 m (Brian Binnie)

Avion de ligneModifier

La FAI reconnaît plusieurs catégories pour homologuer ces records, notamment en fonction du gabarit de l'appareil et de la charge utile transportée lors du record.

  • 18 200 m avec 30 000 kg de charge utile le par un Avion "101" (version militarisée du Tupolev Tu-144). Pilote : Serguei Agapov (URSS) - Copilote : Boris Veremey (URSS). Ce record fut établi à Podmoskovnoe (URSS)
  • 12 340 m avec 155 000 kg de charge utile le par un Antonov An-225 Mriya. Pilote : Alexandre Galunenko (URSS) - Membres: A.Gorbik, F.Nechaev. Ce record fut établi à Podkievscoe (URSS)
  • Concorde 001 est détenteur du record d'altitude pour un avion non-militaire (68 000 pieds = 20 000 m) établi le avec André Turcat aux commandes.

HélicoptèreModifier

Hydravion[13]Modifier

PlaneurModifier

ParapenteModifier

  • Ewa Wiśnierska, 35 ans, parapentiste allemande, aspirée accidentellement par les courants ascendants d'un cumulonimbus, a atteint le record de 9 946 m le (valeur indiquée par son GPS). Avec un autre record de montée à +20 m/s et de descente à -33 m/s.

La jeune femme est restée près de 30 minutes évanouie en vol à −40 °C sans alimentation en oxygène mais a pu se poser au sol sans encombre et vivante (ce qui ne fut pas le cas d'un autre parapentiste pris dans la même tempête).

Cerf-volantModifier

  • 1900 : Blue-Hill (États-Unis) : 4 800 m
  •  : Trappes (France) : 5 250 m
  •  : Lindenberg (Allemagne) : 6 250 m
  • 1910 : Mont Weather (États-Unis) : 7 265 m pour un train de 10 cerfs-volants soit un total de 63 mètres carrés et 13 750 m de câble en corde à piano
  •  : Lindenberg : 9 740 m pour un train de 8 cerfs-volants[19]
  • Altitude pour un cerf-volant : 3 801 m (12 471 pieds) Henry Helm Clayton et A.E. Sweetland. Milton Massachusetts, É.U. [19]

Cerf-volant monté (c'est-à-dire avec passager humain) :

  • de 1905 à 1908 : 800 à 1 000 m (record absolu) par le lieutenant Brook-Smith, système Cody en Angleterre

FuséeModifier

Fusée non habitéeModifier

Fusée habitéeModifier

  • Vostok 1, emportant Youri Gagarine : premier homme en orbite terrestre
  • Gemini
  • Apollo : les missions lunaires Apollo restent les records d'éloignement d'un être humain de la Terre. Plus précisément, la mission Apollo 13, du fait de ses problèmes techniques ayant empêché son alunissage, a survolé la face cachée à une plus haute altitude que les autres missions, établissant le record absolu d'éloignement de la Terre.

Notes et référencesModifier

  1. www.lefigaro.fr/sciences
  2. (en) « Voyager », sur voyager.jpl.nasa.gov (consulté le )
  3. La Nature
  4. Relation de l'accident du Zénith
  5. Une ascension à haute altitude
  6. Gros et petits ballons
  7. (en) « Research on Balloon to Float over 50km Altitude », Institute of Space and Astronautical Science, JAXA (consulté le ).
  8. L. Hirschauer et Ch. Dollfus,, L'Année aéronautique 1936-1937, Éd. Dunod, , p. 87 et 89 - Gallica.bnf.fr - Progression des records de 1913 à 1937 [1]
  9. « L'Aérophile », Bimensuel,‎ 1er-15 janvier 1917, p. 34
  10. L. Hirschauer et Ch. Dollfus,, L'Année aéronautique 1936-1937, Éd. Dunod, , p. 87 et 89 - Gallica.bnf.fr - Progression des records de 1913 à 1937 [2]
  11. « Record d'altitude pour hélicoptère »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le )
  12. The mystory chopper
  13. L. Hirschauer et Ch. Dollfus,, L'Année aéronautique 1936-1937, Éd. Dunod, , p. 89 - Gallica.bnf.fr - Progression des records de 1913 à 1937 [3]
  14. Jacques Noetinger, Drames et frayeurs aux essais en vol: Et autres..., Nouvelles Éditions Latines, 2008, (ISBN 2723320731), (ISBN 9782723320733), p. 167
  15. (en) FAI Record ID #14043 « Copie archivée » (version du 13 avril 2015 sur l'Internet Archive), sur le site de la Fédération aéronautique internationale, consulté le 5 septembre 2017.
  16. Informations du vol – Jim Payne (US) – 3 septembre 2017, www.onlinecontest.org, 4 septembre 2017.
  17. Antony Angrand, « Le planeur Perlan 2 bat le record d'altitude », Air et Cosmos, 4 septembre 2017.
  18. (en) « Perlan 2 Soars Above 76,000 feet | Perlan Project », sur www.perlanproject.org (consulté le )
  19. a et b « Fédération québécoises du cerf-volant »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le )

Lien externeModifier