Reconnaissance par l'État français d'un établissement d'enseignement supérieur privé

La reconnaissance par l'État français d'un établissement d'enseignement supérieur privé s'obtient auprès du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation et porte notamment sur son fonctionnement et son personnel d’encadrement.

Conformément aux dispositions des articles L. 443-3 à L. 443-4 du code de l'éducation, cette reconnaissance permet de percevoir des subventions et d’accueillir des étudiants boursiers[1]. Elle concerne l'établissement et non le diplôme délivré et est distincte des habilitations tel que le diplôme visé, le RNCP ou diplôme certifié, la CTI, l'obtention du grade de master, etc.

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Les établissements d'enseignement supérieur privés, consulté sur site www.enseignementsup-recherche.gouv.fr le 23 janvier 2012

Liens externesModifier