Ouvrir le menu principal

Reconnaissance des acquis

On désigne généralement par reconnaissance des acquis la prise en considération (à distinguer de la validation des acquis qui est une procédure officielle) de l'ensemble des formations et des expériences d'un individu. En effet, la prise en compte des acquis de l'expérience (ou encore des acquis expérientiels) et des compétences qui en résultent, s'impose aujourd'hui comme un élément capital de la formation professionnelle, de l'orientation (ou positionnement), voire de la gestion des ressources humaines.


Sommaire

Reconnaissance des Acquis de l'Expérience (RAE)Modifier

Plusieurs démarches de reconnaissance des acquis de l'expérience (RAE) se développent et apportent une alternative aux seules démarches de validation ressenties comme parfois lourdes et complexes. La Reconnaissance des Acquis de l'Expérience reconnaît les apports de l’expérience professionnelle, personnelle au regard d’un référentiel métier "C’est reconnaître au regard d'un référentiel de droit commun ce que le candidat réussit à un moment donné dans ce qu’il ne maîtrise pas encore complètement. À titre d'illustration : savoir sauter 38 cm, 18 cm, quand l'attendu est de sauter 60 cm, n'empêche en rien de reconnaître que 38 cm ou 18 cm sont réussis." [1]


Références juridiquesModifier

  • Loi du 2 janvier 2002 traite de la promotion de l'autonomie et la protection des personnes, la cohésion sociale et l'exercice de la citoyenneté .
  • Loi n°2005-102 du 11 février 2005 sur l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.
  • Décret no 2009-565 du 20 mai 2009, relatif à la formation, à la démarche de reconnaissance des savoir-faire et des compétences et à la validation des acquis de l’expérience des travailleurs handicapés accueillis en établissements ou services d’aide par le travail.

Ancrages philosophiques et pédagogiquesModifier

  • Axel Honneth : les trois modes de reconnaissance réciproque
  • Paul Ricœur : lien parcours, reconnaissance et identité
  • Claire et Marc Héber-Suffrin : réseau d'échange réciproque et de savoir, reconnaissance de tous les savoirs
  • Gaston Pineau : reconnaissance des acquis, histoire de vie, dimension existentielle de la formation
  • Donald Schön : reconnaissance du savoir caché dans l'agir professionnel
  • Maryvonne Sorel : méthode éducabilité cognitive, reconnaissance que tout le monde peut apprendre.

IllustrationModifier

Le dispositif Différent et Compétent a mis en œuvre une démarche de Reconnaissance des Acquis de l’Expérience dans le secteur du travail protégé [2]. Cette reconnaissance de compétences est accessible à tous. Les modalités ne s'imposent pas, mais s'adaptent aux candidats.

Notes et référencesModifier

  1. Patrice LEGUY avec Christian GUITTON et Pierrot AMOUREUX, Handicap, reconnaissance et formation tout au long de la vie - 295 ESAT en réseaux : lieux d'innovation sociale et d'ingénierie de formation, édition Erès, date 04/04/2013, p. 384.
  2. Travailleurs en esat : Différents et compétents ! sur Histoires ordinaires