Rebel Yell (chanson)

Rebel Yell
Description de l'image Rebelbilly.png.
Single de Billy Idol
extrait de l'album Rebel Yell
Sortie [1],[2]
Durée 4:45
Genre Pop rock
Auteur-compositeur Billy Idol, Steve Stevens
Producteur Keith Forsey
Label Chrysalis Records[3]

Singles de Billy Idol

Rebel Yell est une chanson de Billy Idol extraite de l'album Rebel Yell et sortie en .

Origine du nom et thème de la chansonModifier

Billy Idol a eu l'idée du titre "Rebel Yell", alors qu'il était à une fête avec Mick Jagger, Keith Richards et Ron Wood des Rolling Stones. Ces derniers buvaient un whisky du Kentucky appelé "Rebel Yell". Ce nom lui a plu et il s'est dit que ça sonnerait bien comme titre de chanson. Restait plus qu'à l'écrire. Seulement la chanson ne parle pas d'alcool, mais il a repris la marque "rebel yell" mais cette fois au sens propre. La chanson parle donc d'une nuit d'activité sexuelle intense entre 2 partenaires...

Liste des pistesModifier

Rebel Yell[3]
No Titre Durée
1. Rebel Yell 4:45
2. White Wedding 8:30
3. Crank Call 3:56

Samples et reprisesModifier

Rebel Yell est samplé dans 2 chansons[4] :

  • Flames de Catamenia (2002).
  • Tutta Roba Mia de Sgarra feat. Guè Pequeno and Don Joe (2008).

Rebel Yell a été repris 11 fois[5] :

Version de ScooterModifier

Scooter reprend la chanson en et l'inclut dans l'album Our Happy Hardcore.

Liste des pistesModifier

Rebel Yell[10]
No Titre Durée
1. Rebel Yell (Radio Edit) 3:41
2. Rebel Yell (Extended Mix) 4:44
3. Euphoria 3:57

ClassementsModifier

Classements hebdomadairesModifier

Version de Billy IdolModifier

Classement (1984/1985) Meilleure
position
  Irlande (IRMA)[11] 6
  Nouvelle-Zélande (RIANZ)[12] 3
  Royaume-Uni (UK Singles Chart)[13] 6

Version de ScooterModifier

Classement (1996) Meilleure
position
  Allemagne (Media Control AG)[14] 8
  Autriche (Ö3 Austria Top 40)[15] 7
  Finlande (Suomen virallinen lista)[16] 8
  Irlande (IRMA)[11] 23
  Royaume-Uni (UK Singles Chart)[17] 30
  Suède (Sverigetopplistan)[18] 42
  Suisse (Schweizer Hitparade)[19] 17

Autre supportModifier

Rebel yell fait partie de la bande son du jeu vidéo Métal gear solid the phantom pain.

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. « Billy Idol = ビリー・アイドル* - 反逆のアイドル = Rebel Yell », sur Discogs (consulté le 23 août 2016)
  2. « Billy Idol = ビリー・アイドル* - 反逆のアイドル = Rebel Yell », sur Discogs (consulté le 23 août 2016)
  3. a et b « Billy Idol - Rebel Yell », sur Discogs (consulté le 23 août 2016)
  4. « Rebel Yell by Billy Idol on WhoSampled », sur WhoSampled (consulté le 27 août 2016)
  5. « Covers of Rebel Yell by Billy Idol on WhoSampled », sur WhoSampled (consulté le 27 août 2016)
  6. « Parution « Rebel Yell » par Scooter - MusicBrainz », sur musicbrainz.org (consulté le 23 août 2016)
  7. « Scooter - Rebel Yell », sur Discogs (consulté le 23 août 2016)
  8. « Scooter - Rebel Yell », sur Discogs (consulté le 23 août 2016)
  9. « Rebel Yell - Scooter | Songs, Reviews, Credits | AllMusic », sur AllMusic (consulté le 23 août 2016)
  10. a et b « Scooter - Rebel Yell », sur Discogs (consulté le 23 août 2016)
  11. a et b « The Irish Charts - All there is to know », sur www.irishcharts.ie (consulté le 22 août 2016)
  12. (en) Charts.org.nz – Billy Idol – Rebel Yell. RIANZ. Hung Medien. Consulté le 23 août 2016.
  13. « BILLY IDOL | full Official Chart History | Official Charts Company », sur www.officialcharts.com (consulté le 23 août 2016)
  14. (de) Musicline.de – Scooter. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH. Consulté le 23 août 2016.
  15. (de) Austrian-charts.com – Scooter – Rebel Yell. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien. Consulté le 23 août 2016.
  16. (en) Finnishcharts.com – Scooter – Rebel Yell. Suomen virallinen lista. Hung Medien. Consulté le 23 août 2016.
  17. « SCOOTER | full Official Chart History | Official Charts Company », sur www.officialcharts.com (consulté le 23 août 2016)
  18. (en) Swedishcharts.com – Scooter – Rebel Yell. Singles Top 60. Hung Medien. Consulté le 23 août 2016.
  19. (en) Swisscharts.com – Scooter – Rebel Yell. Schweizer Hitparade. Hung Medien. Consulté le 23 août 2016.