Raymond de Meester de Betzenbroeck

sculpteur belge
Raymond de Meester de Betzenbroeck
Image dans Infobox.
Raymond de Meester de Betzenbroeck.
Titre de noblesse
Baron
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activité
Famille
Autres informations
Distinctions

Le baron Raymond de Meester de Betzenbroeck, né à Malines le et mort le à Woluwe-Saint-Lambert, est un sculpteur belge.

BiographieModifier

Raymond de Meester de Betzenbroeck est le petit-fils du sénateur Raymond de Meester de Betzenbroeck (1841-1907). Il suit son cycle d'études secondaires à l'Institut Saint-Boniface-Parnasse d'Ixelles, commune bruxelloise où il a vécu. Il sort de rhétorique en 1924.

Sculpteur animalier autodidacte, il est considéré comme un sculpteur « du mouvement et des sentiments », étudiant les animaux au zoo d’Anvers et dans les ménagerie des cirques où il puise une grande partie de son inspiration.

Il est l’auteur d’œuvres monumentales pour les grandes expositions internationales dont la plus connue est son Lion rugissant situé au Parc Malou à Woluwe-Saint-Lambert, face au boulevard de la Woluwe, œuvre qui lui avait été commandée pour l'Exposition Universelle de Bruxelles en 1958.

Il exposa entre autres en Belgique, en France, en Italie et aux Etats-Unis remportant diverses distinctions dont le Premier Prix de Sculpture Chapman en 1969 et le Prix de la Sculpture européenne des Arts en 1972.

Ses œuvres se retrouvent dans plusieurs musées belges : à Ixelles (Ours jouant), à Saint-Gilles (Tigre assis grognant), à Malines (Autruche des îles Somalis), à Liège (Poulain de quinze jours se léchant), au parc de Tervuren (Biches couchées), aux Musées royaux des Beaux-Arts d'Anvers et de Bruxelles, à Gand, à Tournai, etc. Mais aussi dans de nombreux musées étrangers : Paris (Musée d'Orsay), Lisbonne, Oslo, Buenos Aires, Riga, Tallinn, Le Caire, Mexicoetc.

Le baron Raymond de Meester de Betzenbroeck s'est éteint en 1995.

Il est inhumé dans le caveau de la famille au cimetière de Bruxelles à Evere.

DécorationsModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :