Raymond Pointu

journaliste sportif français
Raymond Pointu
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (82 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Raymond Pointu est un journaliste sportif qui couvre l'athlétisme à partir de 1964 à Miroir Sprint puis à Miroir de l'athlétisme, où il est aussi rédacteur en chef. Il travaille ensuite de 1970 à 1977 au Monde, et termine sa carrière à l'Agence France Presse. Il obtient en 1976 le Prix du meilleur article sportif (Prix Martini)[1]. Il prend sa retraite en 2005. Le , le GIFA (Groupement des Internationaux Français d'Athlétisme) lui remet le prix Robert-Parienté, pour l'ensemble de son travail en athlétisme[2].

Il fait partie de la promotion 2013 des Gloires du sport[3].

OuvragesModifier

  • Juan Antonio Samaranch, 1894-1994, l'héritage trahi (avec Jaume Boix et Arcadio Espada), éd. Romillat, 1994 (ISBN 978-2878940114)
  • Un siècle de Jeux Olympiques 1896- 1996? les exploits et les hommes, France Loisirs (ISBN 2-7242-9550-1)
  • 100 champions pour un siècle de sport (avec Benoît Heimermann), L’Equipe/Calmann-Lévy, 2000 (ISBN 978-2951203129)
  • Les Marathons olympiques (Athènes 1896 - Athènes 2004), Paris, Calmann-Lévy, 2004 (ISBN 978-2702133804)

Notes et référencesModifier

  1. Jacques Marchand, Journalistes de sport, Atlantica, 2004.
  2. « Raymond pointu, religion athlé », sur www.liberation.fr, (consulté le )
  3. « Grospiron devient une « Gloire du sport » », sur www.ledauphine.com, (consulté le )

Liens externesModifier