Ouvrir le menu principal

Raymond Poidevin

historien français

Sa vie et son œuvreModifier

Originaire d’Alsace, il a étudié l’histoire à la Sorbonne et a obtenu son Doctorat d’État en 1969. De 1969 à 1980, il a été professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Metz. À partir de 1980, il a exercé comme professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Strasbourg et directeur du Centre de recherche en histoire des relations internationales.

Ses recherches ont porté sur l’histoire franco-allemande. Avec Jacques Bariety, il est l’auteur du livre Les relations franco-allemandes 1815-1975 Il a publié des études sur Hindenburg, Guillaume II et les origines de la Première Guerre mondiale. L’œuvre de Robert Schuman et l’histoire de l’Alsace constituent un autre axe de son travail. Poidevin prend position contre la réunification de l’Allemagne. Selon lui, une Allemagne unie serait une « troisième superpuissance » qui ferait exploser le « cadre européen » et inévitablement deviendrait une menace pour la France.

Critique de ses idéesModifier

En Allemagne, ses positions ont fait l’objet de controverses. Dans l’introduction de l’édition allemande de son livre Die unruhige Großmacht - Deutschland und die Welt im 20. Jahrhundert (L' Allemagne et le monde au vingtième siècle), Andreas Hillgruber critique le fait que Poidevin se présente comme un historien politique et part du principe que tous les acteurs allemands sentent un besoin d'expansion nationaliste. Dans ses remarques, Poidevin jugerait de façon partiale et s’attacherait surtout aux intérêts nationaux de la France.

PublicationsModifier

Comme auteurModifier

Comme éditeur scientifiqueModifier

  • 1970 : Finances et relations internationales, 1887-1914, Armand Colin, coll. « U2 »
  • 1975 : Les Origines de la Première Guerre mondiale, Presses universitaires de France, coll. « Documents » (no 11) / « Histoire »
  • 1995 : Péripéties franco-allemandes : Du milieu du XIXe siècle aux années 1950, recueil d'articles, Peter Lang, coll. « Euroclio » (no 5) (ISBN 3-906751-68-6)

Comme directeur de publicationModifier

Comme directeur de collectionModifier

  • 1975-1977 : L'Histoire de la Lorraine, Mars et Mercure, avec Henri Tribout de Morembert

DistinctionsModifier

Raymond Poidevin a été fait chevalier de l'ordre national du Mérite en 1976, et promu officier en 1993[3].

Notes et référencesModifier

  1. Yves-Henri Mouailhat, « Raymond Poidevin (1928-2000) », Historiens et Géographes, no 372,‎ .
  2. « In memoriam Raymond Poidevin (1928-2000) », Guerres mondiales et conflits contemporains, no 198,‎ , p. 3-5 (ISBN 2-13-051836-2).
  3. Décret du 24 juin 1993 portant promotion et nomination, JORF no 145 du 25 juin 1993, p. 8951, NOR PREX9310043D, sur Légifrance.

Voir aussiModifier