Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lacombe.
Raymond Lacombe
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
RodezVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité

Raymond Lacombe, né le à Camboulazet (Aveyron) et mort le 16 février 2002 à Rodez, est un agriculteur et syndicaliste français.

BiographieModifier

Né le 28 novembre 1929 à Camboulazet dans une famille d'agriculteurs du Ségala où il fut l'aîné d'une famille de sept enfants[1], il s’est marié en 1958 à Sault-Saint-Remy, dans les Ardennes et a eu quatre enfants[2]. Il est décédé à Rodez[3] le 16 février 2002, dans sa 72e année[1].

Éleveur sur une exploitation laitière de 35 hectares à Baraqueville, il rejoint la JAC (Jeunesse agricole catholique) en 1947. Il en est le président départemental (1951-1954), puis national (1956-1957)[4].

Président de la SAFALT (Société d'Aménagement Foncier Aveyron-Lot-Tarn) de 1964 à 1973, il est de 1966 à 1970 secrétaire général de la FDSEA (Fédération Départementale des Syndicats d'Exploitants Agricoles) de l’Aveyron puis Président de 1970 à 1982[5].

Secrétaire général de la Fédération Nationale des Syndicats d'Exploitations Agricoles (FNSEA) de 1984 à 1986, il en devient président de 1986 à 1992[6].

Cofondateur de Sol et Civilisation en 1991, à la suite du dimanche des Terres de France qui a réuni 300 000 provinciaux à Paris, qualifié de « figure historique de l'agriculture française ». Il est vice-président de la chambre d'agriculture de l'Aveyron à partir de 1983, membre du Conseil économique et social à partir de 1984.

Il était commandeur du Mérite agricole.

Notes et référencesModifier