Ray Tomlinson

programmeur américain
Ray Tomlinson
Image dans Infobox.
Ray Tomlinson en 2004
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
LincolnVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Raymond Samuel TomlinsonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Site web
Distinctions
Archives conservées par
Œuvres principales

Raymond Samuel Tomlinson, né le à Amsterdam (État de New York) et mort le à Lincoln (Massachusetts), est un ingénieur américain considéré comme le créateur et un des précurseurs du courrier électronique.

BiographieModifier

Ingénieur de la société BBN, il collabore en 1971 à un petit groupe de programmeurs qui développent un système d'exploitation fait de systèmes en temps partagé, nommé TENEX, pour les ordinateurs Digital PDP-10[2]. Il participe notamment au développement des programmes expérimentaux Creeper et Reaper. Auparavant, il avait travaillé sur des programmes et protocoles réseau tel que Network Control Protocol dans le cadre de la conception, pour le gouvernement américain, du réseau ARPANET. Il a ainsi mis au point deux programmes :

  • SNDMSG (en) (Send Message) qui permet à deux utilisateurs connectés sur le même ordinateur de se laisser mutuellement des messages.
  • CPYNET qui peut envoyer des fichiers sur l'un ou l'autre des ordinateurs reliés par ARPANET.

À l'automne 1971, il a l'idée d'associer ces deux programmes pour envoyer des messages à un utilisateur connecté sur un autre ordinateur. Il conçoit deux boîtes aux lettres sur deux ordinateurs, nommés BBNA et BBNB et situés côte à côte[3], et parvient à s'envoyer le tout premier courrier électronique. Afin de définir l'adresse d'envoi, il aura besoin de séparer dans celle-ci la partie indiquant l'utilisateur de celle indiquant l'ordinateur sur lequel se trouve la boîte de réception ; l'arobase (@), qui n'est utilisé dans aucun nom propre ou commun, est idéal pour jouer le rôle de séparateur, d'autant qu'elle se prononce at (« chez » en anglais). En montrant son invention à son collègue Jerry Burchfiel, il lui dit : « N'en parle à personne. Nous ne sommes pas censés travailler là-dessus[4]. »

ChronologieModifier

Prix et distinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « http://www.computerhistory.org/collections/catalog/102702118 » (consulté le )
  2. (en) « The First Network Email » sur openmap.bbn.com
  3. (en) « The First Email Computer » sur openmap.bbn.com
  4. (en) « Legends » sur forbes.com, 10 mai 1998
  5. (en) Internet Hall of Fame, « Official Biography: Raymond Tomlinson », sur internethalloffame.org (consulté le ).

AnnexesModifier

Liens externesModifier

BibliographieModifier

  • « Le pionnier de l’e-mail Ray Tomlinson est mort », sur Rue89, (consulté le )
  • Stéphane Lauer, « Mort de Raymond Samuel Tomlinson, l’inventeur de l’e-mail », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le )
  • (en-GB) « E-mail inventor: I didn’t foresee spam », The Times,‎ (lire en ligne, consulté le ) (traduit en français : « Ray Tomlinson : "Je ne prévoyais pas le phénomène du spam" », AbriCoCotier.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ))

Articles connexesModifier