Ouvrir le menu principal

Ratchet and Clank: Going Mobile

jeu vidéo de 2005

Ratchet and Clank
Going Mobile
Éditeur Sony Pictures Mobile
Développeur Handheld Games
Concepteur Thomas Fessler

Date de sortie
Franchise Ratchet and Clank
Version
  • 1.0.8 (mobile avec résolution élevée)
  • 1.9.8 (mobile avec résolution faible)
Genre Action, plate-formes en 2D
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Téléphone mobile
Média En téléchargement
Langue anglais, français, allemand, espagnol, italien
Contrôle Clavier téléphonique

Ratchet and Clank: Going Mobile est un jeu vidéo d'action et de plate-formes en deux dimensions développé par Handheld Games et distribué par Sony Pictures Mobile, sorti sur téléphone mobile uniquement aux États-Unis le . Il s'agit d'un titre dérivé de la franchise Ratchet and Clank produite par Insomniac Games.

TrameModifier

SynopsisModifier

De manière totalement accidentelle, Ratchet et Clank activent un convertisseur de bio matière, une technologie qui permet de passer d'un monde analogique à un monde numérique. Ils se retrouvent alors dans un vidéo-comique – un jeu vidéo – portant sur l'Agent Secret Clank, un personnage fictif incarné par Clank lors d'une série télévisée où il est un agent secret combattant un robot mafieux, Maximillan. Comble de leur malchance, Ratchet et Clank font face à Maximillian qui tente alors de s'échapper de ce monde numérique afin de semer la terreur.

Système de jeuModifier

Ratchet and Clank: Going Mobile est un jeu d'action et de plate-formes. Il est réalisé en 2D, un fait unique dans la série Ratchet and Clank[1].

DéveloppementModifier

Ratchet and Clank : Going Mobile est développé par le studio américain de développement Handheld Games.

AccueilModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Ratchet & Clank : Going Mobile : jouez entre deux SMS », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 10 juillet 2018)
  2. « Ratchet & Clank: Going Mobile », sur GameSpot (consulté le 19 juin 2017)
  3. (en-US) Levi Buchanan, « Ratchet and Clank: Going Mobile », sur IGN, (consulté le 19 juin 2017)