Rapport qualité-prix

Le rapport qualité-prix est, comme son nom l'indique, le rapport de la qualité d'un objet par son prix. Si la rentabilité d'un achat vaut la quantité multipliée par la qualité et divisés par le prix, cette rentabilité est alors, pour une même quantité, proportionnelle au rapport qualité/prix.

OrigineModifier

Le rapport qualité-prix est une notion économique qui naît avec celle de commerce de compensation[réf. souhaitée], usuellement appelé « troc ». Le principe est de confronter la qualité, généralement d'un bien, à son prix public.

Relation mathématiqueModifier

Lors d'un achat, en définissant la rentabilité par   avec   la quantité d'objets achetés durant l'achat,   la qualité de ces objets et   le prix auquel ils sont vendus, il en découle  . Ce rapport qualité/prix vaut alors le rapport rentabilité/quantité. Ainsi, pour une quantité   fixée,   est proportionnel à la rentabilité  .

Interprétation philosophiqueModifier

Dans l'économie moderne, l'enseignement des principes marketing définit les meilleurs rapports qualité-prix, comme les produits ou services, dont l'optimisation du rapport qualité-prix est la meilleure[incompréhensible]. En d'autre termes il s'agit, pour les industriels et producteurs, de mettre à la disposition des consommateurs et distributeurs, la meilleure qualité avec la meilleure maîtrise de prix[pas clair].

En termes économiques, cela revient, pour l'économiste John Maynard Keynes, à maximiser la qualité et minimiser le prix, si l'on devait en décrire un schéma simplifié[réf. nécessaire].

Les marxistes quant à eux, ont tendance à prôner les meilleurs rapports qualité prix comme les biens sur le marché offrant la meilleure qualité au prix le plus juste[réf. nécessaire][Interprétation personnelle ?].

Le philosophe Freud, dès la fin du XIXe siècle, décrit le rapport qualité-prix avec pour composante principale et déterminante, la quantité[De quoi ?][réf. nécessaire][pas clair].

Écoles, philosophes et économistes se succèdent mais les fondamentaux au sujet des meilleurs rapports qualité prix, restent les mêmes, définir un équilibre entre les thèmes de la qualité et celui du prix, pour une quantité donnée[pas clair].

Articles connexesModifier