Ouvrir le menu principal
Raphaël Sévère
Raphaël Sévère.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Instrument
Site web

Raphaël Sévère est un clarinettiste français né le 15 septembre 1994 à Rennes.

Sommaire

BiographieModifier

Issu d'une famille de musiciens, Raphaël Sévère a fait ses études au Conservatoire de Nantes puis au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris où il a été admis à l'âge de 14 ans. Il a obtenu son diplôme de master en juin 2013[1].

Vainqueur du concours de Tokyo à l’âge de 12 ans, nommé en 2009 Révélation soliste instrumental aux Victoires de la Musique à l’âge de 15 ans, il remporte en novembre 2013 le prestigieux concours des Young Concerts Artists International Auditions de New York qui lui décerne le 1er Prix et huit Prix spéciaux[2].

Raphaël Sévère a joué en soliste avec de nombreux orchestres français et étrangers dont London Philharmonic Orchestra[3], Deutsches Symphonie-Orchester Berlin[4], Konzerthausorchester Berlin, Sinfonia Varsovia, Orchestre national philharmonique de Russie[5], Orchestres de chambre de Pologne, de Budapest, de Württemberg, de S. Luke's[6], Edmonton Symphony Orchestra, Hong Kong Sinfonietta[7]. En musique de chambre, il a pour partenaires les Quatuors Ebène, Modigliani, Prazák, Sine Nomine, Martha Argerich[8], Boris Berezovsky, Jean-Frédéric Neuburger, Frank Braley, Gidon Kremer, David Grimal, Gérard Caussé, Antoine Tamestit, Gary Hoffman, Xavier Philips, François Salque.

Il se produit régulièrement avec le pianiste Adam Laloum et le violoncelliste Victor Julien-Laferrière avec qui il enregistre un disque Brahms chez Mirare qui a reçu le Diapason d'Or de l'année 2015[9].

En octobre 2013, France Musique lui a confié une carte blanche[10] où il a eu le privilège de réaliser la création mondiale de l’œuvre de Francis Poulenc « Le voyageur sans bagage ».

Egalement compositeur, il crée sa première pièce en 2016, « Obscurs » pour clarinette et guitare, éditée chez L’empreinte mélodique[11].

DiscographieModifier

RéférencesModifier

  1. 1.France Musique 24 août 2014
  2. 2.Libération 21 juillet 2014
  3. 3. London Philharmonic Orchestra 24 novembre 2016
  4. 4.« Debüt im Deutschlandradio Kultur », sur Deutschlandradio Kultur,
  5. 5.« Deux jeunes solistes d'exception », sur Nouvelles d'Alsace,
  6. 6.« The Best of Young Artists », sur The New York Times,
  7. 7. Bachtrack 25 novembre 2018
  8. 5. La Folle Journée au Japon 2014
  9. « Découvrez le palmarès des Diapason d'or de l'année 2015 ! », sur Diapason,
  10. 7. France Musique, carte blanche à Raphaël Sévère, clarinette.
  11. 11.L'Empreinte mélodique
  12. « Musique de chambre pour clarinette », sur Télérama,
  13. « Quintettes pour clarinette », sur Télérama,
  14. « Raphaël Sévère et le Quatuor Pražák magnifient Hindemith », sur Resmusica,
  15. « Raphaël Sévère époustouflant dans Weber », sur Resmusica,
  16. « Sélection albums », sur Le Monde,
  17. « Quatuor pour la fin du temps », sur Resmusica,

Liens externesModifier