Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bouchet.

Raoul du Bouchet était un noble et militaire breton du XVe siècle lié à la famille de Laval.

BiographieModifier

Ses possessions se situait dans la baronnie de Vitré, ce qui en faisait un vassal d'Anne de Laval. Nommé par Jeanne de Laval-Tinténiac capitaine du château de Meslay, il commande en mai 1429 l'une des compagnies qui accompagnèrent Guy XIV de Laval et André de Lohéac, son frère, devant Orléans. Dans la nuit du 24 au 25 septembre 1429, revenu au comté de Laval, il embusque une petite troupe dans le moulin de Bellaillé à Laval, et à l'ouverture des portes, se jette sur les gardes et participe à la reprise de la ville sur les Anglais.

Article détaillé : Siège de Laval (1429).

Le 25 septembre 1429, « par un exploit dont Laval devrait toujours se souvenir », dit l'abbé Angot, avec Raoul du Bouchet, Jean de Champchevrier, Jean de Villiers[1] et une poignée de soldats guidés par le meunier des Trois-Moulins, Jean Fouquet[2], Bertrand de la Ferrière contribua à la reprise de Laval sur les Anglais.

Il épousa Isabeau de Champchevrier, fille de son compagnon d'armes Jean de Champchevrier. Il reçoit en récompense des privilèges particuliers sur ses terres.

En 1430, il devient membre du conseil du comte de Laval[3], et dès 1433 fait partie de sa suite[4]. En 1435, il est membre du conseil d'Anne de Laval et perçoit 50 livres par an pour être à son service. Il continue à servir différents membres de la famille de Laval pendant de nombreuses années[5].

Notes et référencesModifier

  1. Seigneur du Hommet, capitaine de Pouancé au nom du Duc d'Alençon ; fils de Jean de Villiers et de Louise de Laval, époux de Catherine de Tesson. Les deux époux eurent leur sépulture dans l'abbaye de la Roë (1477).
  2. « Homme de bien qui avoit déplaisir de ce que les Angloys estoient devenus seigneurs et maistres en icelle ville » de Laval, Jean Fouquet favorisa, en cachant leurs hommes dans les Trois-Moulins dont il était meunier, l'entreprise de Jean de Villiers, Jean de Champchevrier, Raoul du Bouchet et Bertrand de la Ferrière, le 25 septembre 1429, jour de la Saint Firmin, et contribua ainsi pour sa part à l'expulsion des Anglais. Un quai de Laval entre les deux ponts porte son nom.
  3. Il est nommé dans des lettres de Guy XIV, 7 octobre 1430. Archives départementales de Loire-Atlantique E. 439.
  4. Funérailles de Jeanne de Laval, 1433. Archives Nationales, KK 324.
  5. Lettres de rémission d'Anne de Laval, 18 décembre 1435. Broussillon, La Maison de Laval, no 1304. Acomptes pour Montfort, Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 1 F 1545.

SourceModifier