Ouvrir le menu principal

La ranpirnase, ou onconase, est une ribonucléase présente dans les ovocytes de la grenouille léopard (Rana pipiens, d'où son nom). Elle appartient à la famille de la ribonucléase pancréatique (RNase A) et clive l'ARN avec une préférence pour les nucléotides portant des résidus d'uracile ou de guanine. Avec l'amphinase, une autre ribonucléase de cette espèce d'amphibiens, la ranpirnase a fait l'objet de recherches en raison de sa cytotoxicité sélective contre les cellules tumorales[2]. Le mécanisme de cette sélectivité pour les cellules cancéreuses a été attribuée à une possible action sur l'interférence par ARN, peut-être (1) par clivage de petits ARN interférents[3], (2) par clivage d'ARN de transfert[2], ou (3) par interférence avec la protéine NF-κB[4]. Les essais cliniques en phase III n'ont cependant pas démontré l'efficacité escomptée contre les pathologies visées[5].

Notes et référencesModifier

  1. (en) J. Eugene Lee, †, Euiyoung Bae, Craig A. Bingman, George N. Phillips Jr et Ronald T. Raines, « Structural Basis for Catalysis by Onconase », Journal of Molecular Biology, vol. 375, no 1,‎ , p. 165-177 (PMID 18001769, PMCID 2151974, DOI 10.1016/j.jmb.2007.09.089, lire en ligne)
  2. a et b (en) W. Ardelt, K. Shogen et Z. Darzynkiewicz, « Onconase and amphinase, the antitumor ribonucleases from Rana pipiens oocytes », Current Pharmaceutical Biotechnology, vol. 9, no 3,‎ , p. 215-225 (PMID 18673287, PMCID 2586917, DOI 10.2174/138920108784567245)
  3. (en) Hong Zhao, Barbara Ardelt, Wojciech Ardelt, Kuslima Shogen et Zbigniew Darzynkiewicz, « The cytotoxic ribonuclease onconase targets RNA interference (siRNA) », Cell Cycle, vol. 7, no 20,‎ , p. 3258-3261 (PMID 18927512, PMCID 2586937, DOI 10.4161/cc.7.20.6855, lire en ligne)
  4. (en) Masaki Nasu, Michele Carbone, Giovanni Gaudino, Bevan H. Ly, Pietro Bertino, David Shimizu, Paul Morris, Harvey I. Pass et Haining Yang, « Ranpirnase Interferes with NF-κB Pathway and MMP9 Activity, Inhibiting Malignant Mesothelioma Cell Invasiveness and Xenograft Growth », Genes & Cancer, vol. 2, no 5,‎ , p. 576-584 (PMID 21901170, PMCID 3161417, DOI 10.1177/1947601911412375, lire en ligne)
  5. (en) Alfacell Corporation, « Annual Report 2009 », sur Site institutionnel de TamirBio, (consulté le 23 juin 2015)